dimanche 30 avril 2017

Du côté de Sohaly #14 : Avis manga "Takane & Hana" Tome 1 de Yuki Shiwasu.


  • Rappel: Dans la catégorie " Du côté de Sohaly ", vous retrouvez tous les avis livresques de la demoiselle. Le plus souvent ils seront plus accès sur des avis manga, mais parfois il s'agira d'avis roman. Aujourd'hui, elle vous donne son avis sur le tome 1 du manga "Takane & Hana". 

Titre : Takane & Hana
Édition : Kazé Shojo
Parution : en cours (5/?)
Résumé : Hana, lycéenne de 16 ans, est contrainte de prendre la place de sa soeur lors d'une rencontre arrangée ! Présentée à l'héritier du grand groupe Takaba, le très séduisant Takane Saibara, la jeune fille déchante vite face à son arrogance. N'y tenant plus, elle lui jette ses quatre vérités à la figure, croyant se débarrasser ainsi de lui. Pourtant, dès le lendemain, Takane lui propose un nouveau rendez-vous, à croire qu'il en redemande ! Elle a un sacré caractère et il aime ça !

L'avis de Sohaly : Salut à tous ! Aujourd'hui, on se retrouve pour un petit avis sur le premier tome d'une saga que je compte bien poursuivre. 

En dépit d'une trame qui peut paraître classique, c'est d'emblée que j'ai craqué pour les prémices de ce manga. Le côté conventionnel y est bien vite brisé et ce, pour mon plus grand plaisir !

Il m'est arrivé de croiser un contexte de "rencontre arrangée" via des dramas, des séries ou certains livres et ça a toujours amené pas mal de péripéties aussi drôles que fracassantes mais ici, nous détenons sans doute la palme. 

En effet, ce sont généralement des situations où la plupart des protagonistes se rendent de mauvaise grâce et si certains peuvent encore prendre ça à cœur, d'autres ont surtout très à cœur de tout faire rater. Notre chère Hana, forcée d'y participer, mérite probablement l'oscar du "comment se débarrasser d'un hériter prétentieux en quelques leçons" mais faudrait-il encore que ça fonctionne. Car à son plus grand désarroi et ce n'est clairement pas faute d'y avoir mis les actions et arguments, Mr Arrogant ne lâche pas l'affaire ! Étrange, n'est-ce pas ? Serait-il un peu masochiste sur les bords, notre Takane ?

Hana est le genre de personnage avec lequel j'accroche directement. Elle est attachante, naturelle et n'a pas du tout sa langue dans sa poche. C'est le genre de filles qui prend des initiatives (l'une d'entre elles m'a vraiment donné un fou rire d'au moins 5 minutes vu l'état de choc dans lequel ça laisse Takane xD) et ne se laisse pas du tout impressionner par le premier venu qu'on lui étale mille et une richesses sous le nez ou pas. Elle a le sens des valeurs et un fort caractère et mon Dieu, ce que j'aime cette fille. Cependant, il faut bien reconnaître que ce caractère bien trempé pourrait avoir de fâcheuses répercussions surtout quand on est un peu mise au pied du mur. Malgré tout, ça n'enlève absolument pas la verve de Hana.

Quant à Takane, c'est vraiment le personnage charismatique qui a conscience de ses atouts mais aussi de sa fortune et qui se révèle aussi insupportable qu'attachant. Certes, il est prétentieux, hautain et relativement immature dans certaines situations mais il y a plus que cela et ça se perçoit déjà dans le premier tome et on ne peut que l'aimer. C'est assez dingue de constater à quel point certains faits ont un impact incroyable sur lui (et j'en ris encore xD). Il se pourrait même que derrière toute cette arrogante, il puisse rougir ou être totalement décontenancé, par exemple. Mais ne vous en faites pas, il vous trouvera forcément une explication "plausible" (mais oui, bien sûr. Conviction à 1000%). Là, je vous cite quelque chose de "banal" pour vous laisser découvrir les autres facettes de ce personne plein de promesses.

S'il s'agit d'une comédie romantique, ici, c'est surtout l'humour qui prime et il est soigné aux petits oignons ! Voilà bien longtemps que je n'avais plus autant ri avec une nouveauté. Les scènes burlesques et cocasses se multiplient et font tout simplement mouche à chaque fois. L'autodérision est partout et les deux personnages principaux grimpent rapidement les échelons des joutes verbales en quête du "qui aura le dernier mot". Les réparties sont drôles, pétillantes, cinglantes et redoutablement efficaces. Un vrai plaisir qui donne irrémédiablement le sourire. On aurait pu craindre que la différence d'âge crée une ambiance étrange voire malsaine mais nous en sommes très loin. 

Si dix ans les séparent, on constate bien vite que c'est limite davantage le milieu dont ils sont issus que l'âge qui crée un certain décalage. Leur rapport à l'argent est extrêmement différent et on a l'occasion d'en avoir de nombreux aperçus plutôt enrichissants et qui témoignent de pas mal d'aspects de leur vie respective, entre simplicité d'un côté et extravagance de l'autre. Au final, ce sont deux "mondes" qui s'opposent, deux modes de vie différents et une vision des choses qui divergent. Pourtant, on sent qu'ils s'apprécient et c'est probablement ce qui fait qu'ils reviennent l'un vers l'autre. 

Pour Takane, c'est clairement une bouffée d'air frais qui s'invite dans une sphère de faux semblants et d'hypocrisie dû à sa position. Hana bouscule sa vie en étant vraie et en ne prenant pas des gants et il est évident que, même si, de prime abord, sa franchise le déstabilise, il adore ça, et moi aussi.

Enfin, à l'image des très jolies couvertures, sachez que les dessins sont très agréables bien qu'un peu dépouillés à certains moments mais c'est souvent le cas dans de nombreux shojo, je n'en tiens donc pas rigueur. Cependant, ils sont réussis et la mangaka s'amuse énormément des traits de ses personnages lorsque les prises de bec surviennent ce qui rajoute énormément de charme à l'assemble et souligne l'aspect comédie clairement assumé. Un choix que je ne peux qu'apprécier.

En conclusion : ce premier tome qui pose pourtant des bases classiques prend rapidement plaisir à jouer des codes et à briser les stéréotypes au moyen de situations désopilantes et d'une narration efficace recelant de réparties cinglantes. Le tout servi par un duo principal au caractère bien trempé qui vous fera rire autant qu'il vous séduira. Un indispensable de la bonne humeur qui réveillera vos zygomatiques.

Si vous souhaitez découvrir un extrait de ce premier tome, je vous invite à vous rendre sur le site de l'éditeur : http://preview.kaze-manga.fr/flash/omv/index.php?x=takane_et_hana/takane_et_hana

Sachez que le tome 6 est annoncé pour le 10 mai. 

C'est ici que l'on se quitte pour mieux se retrouver dimanche prochain. ;) Profitez bien de votre long week-end. ;)

vendredi 28 avril 2017

Mes petits avis livresques # 50: Carry On de Rainbow Rowell.


  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.

Titre: Carry On.
Edition: Pocket Jeunesse.
Résumé: Une histoire d’amour profondément émouvante et complètement envoûtante dans un univers effrayant de monstres et de fantômes… Un cocktail aussi surprenant que captivant ! Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l’évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu’il se trouve à l’école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n’a rien, mais vraiment rien de l’Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue…



Mon avis: Je vais le dire une fois pour toutes ( Mais sans garantir que je ne vais pas le répéter. xD ), j'ai adorée ce livre !!! Entendons nous bien, oui tout les fans d'Harry Potter trouveront en ce livre des similitudes, mais ce n'est pas un plagiat, un copier coller, ou quoi que ce soit d'irrespectueux. Ce sont des clins d’œils, qu'ils soient détournés ou non, et le plus souvent humoristiques. Mais au delà de ça Carry On existe individuellement, de par sa propre mythologie, de par son univers, et c'est juste a la fois génial et addictif. 

Il n'a pas été un coup de cœur a cause de deux ou trois petits bémols qui sont bien peu de choses face a la grande qualité du tout. Néanmoins pour en finir avec les aspects négatifs, bien qu'ils ne sauraient nuire a mon avis, je vais commencée par eux. D'abord il y'a eu par moment ce langage léger et fleuri auquel je ne m'attendais pas. Alors ce n'est pas a outrance et rien de grandement choquant en soit, mais j'avoue que ça m'a surprise, pour moi cela n'avait pas sa place dans ce genre de récit. Un bien maigre défaut et je suis sure que la majorité d'entre vous n'y prêtera pas attention. Deuxième petite ombre au tableau, le fait que nous soyons littéralement largués dans l'univers sans une bonne encyclopédie pour nous guider. 

En principe dans ce genre d'aventures le héros, qu'il s'appelle Harry, Percy ou encore Sophie, débarque en meme temps que le lecteur dans ce nouvel univers, lui permettant d'apprendre et de s'en imprégner au travers de ses yeux. Sauf que la Simon ça fait 7 ans qu'il est dans la barque, rien n'est nouveau pour lui .. Si bien que pas de découvertes, de manuel de compréhension .. Non c'est un apprentissage en accéléré et sur le tas et il faut dire que dans les débuts c'est quelque peu déstabilisant, bien que bon gré mal gré nous finissions par prendre nos marques. 

S'en vient la dernière faille, si tenter que nous puissions la voir ainsi, bien que je préfère la voir comme une porte ouverte. A mon sens la fin aurait méritée quelques approfondissements. Certaines questions restent un peu floues a nos yeux ou a ceux des personnages. C'est un regret, une impression de trop peu, mais en meme temps je me dis que cela pourrait donné lieu a de nouvelles aventures, a un nouveau livre .. Ou peut etre que je prends mes rêves pour des réalités, mais je ne veux pas en avoir finie avec Simon, Baz et Pénélope. 

Venons en justement a ces merveilleux personnages qui font toute la richesse du récit. Alors oui la magie, les pouvoirs, les créatures, les prophéties, tout ça c'était juste au top mais les protagonistes sont vraiment le cœur de l'histoire. Une histoire ou les voix s'alternent a de nombreuses reprises. Si Simon et Baz sont les principaux narrateurs, d'autres s'y greffent pour apporter des petits plus non négligeables a la compréhension mais aussi a l'avancée de l'histoire. La seule que je n'ai pas vraiment appréciée c'est Agatha, pour tout vous dire je n'ai pas trouvée son point de vue primordial. Mais pour ce qui est du trio principal, bon sang que je les ai aimée. Les divers relations qui se tissent entre eux, leurs évolutions, leurs caractères. 

Coté cœur, j'avais vue venir très vite LE couple. C'était quand meme une évidence, sauf pour un certain jeune homme, mais cela ne m'a absolument rien gâché. J'ai trouvée ça adorable, doux, d'une très grande justesse. Puis bon bien qu'ayant deviné ce filon la, l'intrigue a réussie a me surprendre par d'autres aspects, notamment la particularité de Baz, je m'étonne de ne m’être jamais fais spoiler cet aspect de l’histoire mais ce fut pour mon plus grand bonheur. xD Bien que la romance prenne une certaine part dans le récit, c'est aussi rempli d'action, de rebondissements, d'amitié et de magie. Un cocktail maîtrisé et réussi, dépeint par une plume fluide, agréable, douce, entraînante et gorgée d'une bonne dose d'humour. 

En bref: J'ai tout simplement adorée et dévorée ce livre. Ses près de 600 pages ont filées me laissant dépitée du fait qu'elles ne soient pas plus nombreuses ou que d'autres tomes ne soient pas disponibles. Une histoire prenante, magique, adorable et addictive. Des personnages attachants, plein de mordant et de profondeur. Un univers drôle, efficace et rempli de clin d’œil pour nous autres fans du genre. Une mythologie originale, intéressante, que l'on a de cesse de vouloir creuser d'avantage. Un mélange d'action, de romance, de rebondissements et de fantastique servit par une plume d'une douceur poignante. Un livre a lire et a relire. 

mercredi 26 avril 2017

Ces sorties qui me tentent # 3: Mai 2017.

  • Nouveau rendez vous, mensuel, sur le blog. Chaque mois vous y trouverez les livres qui me tentent. Les titres en rouges sont les parutions que je suis sure d'acheter, en bleu celles pour lesquelles j'émets encore quelques réserves pour une raison ou une autre .. Ou simplement par ce que l'argent ne pousse pas sur les arbres. xD 


Titre: Diabolic.
Edition: Bayard.
Date de sortie: 3 Mai 2017. 
Résumé: Némésis est une diabolic, une humanoïde chargée de protéger Sidonia, la fille d'un sénateur. Lorsque le tyrannique empereur Domitrian apprend que le père de Sidonia fomente un complot, il convoque cette dernière à la cour pour en faire un otage. Némésis prend alors la place de Sidonia et se rend à la cour où elle doit aller contre sa nature de tueuse et prend conscience de son humanité.



Pourquoi ce livre ? Si le résumé a tout pour me séduire, je dois surtout mon envie de lire ce livre a l'avis plus que positif de LulaiLis du blog et de la chaîne youtube du meme nom. Quand j'ai appris sa parution en VF, il m'a été évident que j'allais me le procurer. xD 


Titre: The Mortal Instruments, renaissance : Tome 1 "La princesse de la nuit". 
Edition: Pocket Jeunesse.
Date de sortie: 4 Mai 2017.
Résumé: Après le meurtre de ses parents, Emma Carstairs rejoint l'Institut des Blackthorn pour devenir une redoutable Chasseuse d'Ombres. Et quand des crimes similaires sont découverts, elle est décidée à retrouver l'assassin et à se venger. Mais dans sa quête de vérité émergent de nombreuses questions : que veulent dire ces étranges inscriptions sur les corps ? Pourquoi l'Enclave leur a-t-elle interdit de chercher le coupable ? Et surtout, pourquoi ses pouvoirs de parabatai deviennent-ils aussi puissants en présence de Julian ?


Pourquoi ce livre ? La question qui n'a pas lieu d’être pour ce livre ! Grande fan de Cassandra Clare. Grande fan de l'univers de The Mortal Instruments. Cet achat est un incontournable dont je guette la date de sortie Française depuis le temps ou ce roman n'était encore qu'une ébauche. :p Et histoire de donner un peu dans le superficiel, regarder moi cette couverture a tomber par terre. *.* Y'a pas a dire depuis qu'ils gardent les VO, c'est bien mieux ! 



Titre: La déferlante, tome 2, " La colère des abysses ".
Edition: Pocket Jeunesse. 
Date de sortie: 4 Mai 2017.
Résumé: Dans le premier livre de la trilogie de La Déferlante de Michael Buckley, les Alphas sont arrivés et le monde n'a plus jamais été le même. Au début du deuxième livre, la plupart du sud de Brooklyn est en ruines et la nation est terrifiée. Presque tout le monde que Lyric Walker aime est absent ou présumé mort, y compris le prince fascinant Fathom. C'est à Lyric d'unir les Alphas avant que la deuxième vague d'une invasion cataclysmique qui effacera l'humanité pour de bon.



Pourquoi ce livre ? Gros coup de cœur pour le tome 1, c'est une suite que j'attends avec grande impatience et qu'elle joie de voir qu'ils ont cette fois repris la couverture VO. Non par ce que la couverture VF du tome 1 .. Plus qu'a croiser les doigts pour une réédition. --.--' 


Titre: L'école du bien et du mal, tome 3, "Le dernier conte". 
Edition: Pocket Jeunesse. 
Date de sortie: 18 Mai 2017. 
Résumé: Dans la conclusion épique de la série à succès de Soman Chainani, l'École du Bien et du Mal, tout les évènements anciens sont nouveaux encore comme Sophie et Agatha se battent avec le passé aussi bien qu'avec le présent pour trouver la fin parfaite à leur histoire. Comme un Monde Sans Princes s'est fermé, la fin a été écrite et les anciens meilleurs amis et Sophie et Agatha sont partis chacun de leur côté. Agatha a été renvoyée à Gavaldon avec Tedros et Sophie est restée avec le beau et jeune directeur de l'école.Mais comme ils s'installent dans leurs nouvelles vies, leur histoire demande à être récrite et cette fois, la leur n'est pas la seule. Avec les filles à part, le Mal a pris la relève et les bandits du passé sont revenus pour changer leurs contes et tournent le monde du Bien et du Mal à l'envers.

Pourquoi ce livre ? J'ai passée un excellent moment avec les deux premiers volets de la trilogie, je me fais donc une joie de découvrir cette suite qui finalement ne signe d'ailleurs pas la fin de la saga. En effet une autre trilogie Spin-Off devrait bientôt voir le jour en VO, y'a plus qu'a espérer une publication VF. :) 


Titre: Genesis, tome 1, "Le défi des étoiles". 
Edition: Castelmore. 
Date de sortie: 17 Mai 2017.
Résumé: Noemi Vidal se bat pour l’indépendance de la planète Genesis, une ancienne colonie de la Terre, dans une guerre qui oppose depuis des années son peuple et les armées de robots terriens… Lors d’une attaque-surprise, Noemi se réfugie dans un vaisseau abandonné où elle rencontre Abel, le prototype le plus sophistiqué jamais conçu. Abel devrait être son ennemi juré… mais la programmation de celui-ci l’oblige à obéir aux ordres de Noemi. Même si cela implique de combattre son propre camp, il devra l’aider à sauver Genesis. Tandis qu’ils traversent la galaxie, Noemi comprend qu’Abel est plus qu’un robot… et ce qu’Abel ressent dépasse toutes les limites de la programmation.

Pourquoi ce livre ? Le résumé fait super envie ! J'adore Claudia Gray !! Mais alors pourquoi ce titre n'est pas dans mes achats assurés ?! Bah le hic c'est que c'est un tome 1 et que j'en ai un peu ma claque de ne pas avoir les suites et fins de + en + de saga, du coup je suis légèrement fâchée avec l'idée de commencer de nouvelles sagas sans l'assurance que la suite paraîtra bien en France ... Bon pas sur de lui résister, surtout que l'avis de LulaiLis m'aide pas vraiment .. m'enfin voila. --.--' 





Titre: Immortal Game, tome 1, "Danger Mortel". 
Edition: Dreamland.
Date de sortie: 17 Mai 2017.
Résumé: Il y a quelques mois, Edie Kramer a été harcelée par des élèves de l'école de Blackbriar. Mais elle vient de passer un pacte diabolique avec le mystérieux Kian et elle compte bien se venger.





Pourquoi ce livre ? Tout d'abord belle surprise que de voir ce titre débarquer en VF. Malheureusement pas de visuel de la couverture, en bonne qualité, pour le moment et bien peu d'informations sur cette nouvelle maison d'édition. Le synopsis me plait bien, j'ai vraiment beaucoup aimée "Enclave" de la meme auteure alors pourquoi pas ? Bien que cette fois ci encore le coté tome 1 m'inquiète quelque peu ... A voir ! 

  • 6 livres. 4 achats incontournables, 2 de l'ordre des possibilités, cela reste raisonnable .. Tout du moins bien + que ce mois d'Avril. :D Enfin bon Juin / Juillet et Août eux seront bel et bien de l'ordre du raisonnable pour ne pas dire désert et ma fois cela permettra de rattraper quelques achats en retard. ^^ Par contre j'ai dans l'idée que PKJ en veut a mon porte monnaie en Mai, pas vous ? :p J'attends vos avis en commentaires et je vous dis a bientôt sur LuminaDark: Entre ombres et Lumières pour de nouvelles tentations aventures livresques. xD 


lundi 24 avril 2017

Mes petits avis livresques # 49: Magisterium, tome 3, de Cassadra Clare et Holly Black.


  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.

Titre: Magisterium, tome 3, "La clé de Bronze".
Edition: Pocket Jeunesse.
Résumé: La Magie peut vous sauver. La Magie peut vous tuer. Les étudiants au Magisterium sont censés être en sécurité. Sous le regard vigilant des mages, ils apprennent à utiliser la magie pour pour mettre de l'ordre dans un monde chaotique. Mais à présent, le chaos se défend. Call, Tamara et Aaron devraient s'inquiéter des interrogations surprises et des concours de magie. A la place après la mort choquante de l'un de leurs camarades, ils doivent traquer un sinistre tueur... et risquer leurs propres vies en chemin. Comme le découvrent Call, Tamara et Aaron, la magie ne peut être aussi bonne que la personne qui l'exerce. Entre de mauvaises mains, elle a la capacité de faire énormément de mal, sauf si elle est arrêtée à temps.


Mon avis: Une fois de plus ce qui fait que ce livre se démarque, c'est son univers. Magie, pouvoirs, apprentissage, groupes d'amis .. Des ficelles certes classiques mais qui fonctionnent a la perfection en s'alliant a une mythologie a la fois intéressante et efficace, le tout conter par deux plumes fluides, sans fioritures, et sachant gérer les rebondissements. 

Partant de ça, cette suite est plaisante ... Mais beaucoup trop courte. Avec moins de 300 pages, ce tome est le plus court des trois alors qu'avec pareille saga l'on serait en droit de s'attendre a des tomes de plus en plus gros. Au début c'était l'univers qui était mit en avant, ensuite ce fut le tour des personnages et cette fois ce fut l'intrigue, qui avouons le tient la route tout en vous tenant en haleine .. Mais a quand un livre regroupant ces 3 qualités ? 

En effet ma lecture a eut beau etre agréable et j'aurais beau etre au rendez vous pour la suite, je ne peux m’empêcher d’être déçue du manque cuisant de pages et donc d’approfondissement. Un manque qui se fait cruellement ressentir au niveau des personnages. Leurs caractères et psychologie ont l'air changeant, du fait qu'ils soient peu exploités, et il faut bien le dire cela m'est un frein a mon affection pour eux. Ce qui se trouve fort préjudiciable quand de douloureuses pertes viennent vous frapper de plein fouet. 

Ce fut le cas dans ce troisième opus, non content de faire une belle avancée coté intrigue, il tape fort coté tragédie. Deux morts en un seul livre, dont une qui est de sacré envergure. Malheureusement le peu d'étoffement des personnages ne m'a pas permis de m'en émouvoir plus que ça et ça c'est un GROS REGRET ! Je suis pas mal désappointée de la faiblesse du récit en ce domaine, d'accord c'est du Middle Grade, mais " Harry Potter ", " Gardiens des cités perdues " ou encore "Percy Jackson" en sont également et ne souffrent pas de ce travers ... Puis c'est quand meme Cassandra Clare qui est en partie a la barre et elle m'a clairement habituée a autre chose ! D'une certaine façon il est heureux que j'ai grande affection pour cette auteure ce qui me pousse probablement a poursuivre malgré la déception .. 

Déception qui est grande au vu du potentiel dinguissime qu'avait la saga de prime abord .. Potentiel qu'elle a toujours en soit d'ailleurs, il attend juste d’être utilisé a bon escient. Esprits, créatures, pouvoirs, magie, univers .. Tout ça est riche a foison et pourrait ouvrir le récit a des perspectives et des avancées tout aussi haletantes que prenantes. Les personnages aussi ont en eux de quoi devenir des pépites, si tenter que les auteurs s'attardent un peu plus a développer leurs sentiments et surtout leurs évolutions ... 

Cette chronique a sans doute l'air un tantinet dure et peut etre qu'elle vous fera pensée que je n'ai guère aimée ce tome, mais c'est faux. Dans le fond c'était un bon moment. Cela se lit a une vitesse folle, l'univers est captivant, le fil conducteur est intéressant, l'on a envie de connaitre la suite ... C'est juste que ça pourrait etre a chaque fois des coups de cœur si seulement les auteures s'en donnaient la peine et ça franchement c'est terriblement dommage.

En bref: Un tome 3 de la meme envergure que les deux précédents. Un univers très chouette, une mythologie intéressante, des personnages sympathiques, une lecture fluide et agréable.. Mais le regret d'un livre bien trop court et d'un potentiel dinguissime malheureusement pas autant exploité qu'il pourrait l’être. Un potentiel qui attend encore de décoller. Ce livre reste malgré tout une intrigue efficace et un récit plaisant que j'ai pris plaisir a lire. 

dimanche 23 avril 2017

Du côté de Sohaly #13 : Avis manga "Wanted" de Matsuri Hino.


  • Rappel: Dans la catégorie " Du côté de Sohaly ", vous retrouvez tous les avis livresques de la demoiselle. Le plus souvent ils seront plus accès sur des avis manga, mais parfois il s'agira d'avis roman. Aujourd'hui, elle vous donne son avis sur le manga "Wanted" de Matsuri Hino. 


Titre : Wanted
Édition : Panini Manga
Parution : 1/1
Résumé : Armelia est chanteuse. Alors que son groupe se produit chez le gouverneur général Lanceman, la jeune fille rencontre son neveu Luce. Armelia succombe au charme du jeune homme, mais son bonheur est éphémère puisqu’un peu plus tard dans la soirée, il est enlevé par le pirate Skulls. Elle se jure alors de retrouver son amour. Huit ans plus tard, déguisée en garçon, Armelia, qui se fait désormais appeler Alto, rejoint l'équipage de Skulls.

L'avis de Sohaly : Salut à tous ! Aujourd'hui, on se retrouve pour un petit avis sur un one shot de Matsuri Hino, Wanted, paru en 2009.

Grande fan de la mangaka, j'avais saisi l'occasion de découvrir davantage son travail grâce à ce one shot paru au cours de la publication de "Vampire Knight" chez nous. 

Ici, point d'aspect gothique ni de vampires ! La mangaka fait la part belle aux pirates. C'est donc toutes voiles dehors que j'ai embarqué dans cette histoire. 

À l'abordage, moussaillon ! 

Les dessins de Matsuri Hino ont toujours le même effet sur moi ; les yeux scintillants (et peut-être la bave aux lèvres mais c'est tout de suite moins glamour) ! Peu importe le style, l'époque ou encore le contexte, elle sait donner vie à son histoire et rendre ses protagonistes très charismatiques. Elle porte également un grand soin aux détails et c'est un vrai plaisir pour les yeux sans cesse renouvelé. 

D'ailleurs, la couverture me plaît beaucoup, elle dégage une certaine fraîcheur et les couleurs vives accrochent l'œil même si j'avais été un peu contrariée par l'ajout de l'éditeur pour stipuler qu'il s'agissait là d'une œuvre de l'auteure de "Vampire Knight". Je comprends la démarche commerciale mais j'aurais vraiment souhaité pouvoir l'ôter. Malheureusement, ça a été directement imprimé sur la couverture et c'est assez dommage bien que ça ne soit pas dramatique non plus (mais quand on est fan, on chipote un peu, hein).

J'ai beaucoup aimé l'histoire en elle-même. Si elle ne révolutionne pas le genre, c'était très plaisant pour moi de profiter du style de Matsuri Hino sur une histoire centrée sur des pirates. Car oui, les pirates, j'adore ça (Emma Swan sera forcément d'accord avec moi. Les connaisseurs comprendront la référence) ! Hélas, c'est là mon unique manga sur eux (je vous arrête, ne m'approchez pas avec "One Piece" sous peine d'atroces souffrances verbales.:p). 

Si ça a été ma tentation, ça a aussi été mon problème. Je lis très rarement des one shot parce que je sais très bien qu'il y a un risque que je finisse insatisfaite et ça n'a pas vraiment loupé. J'en attendais beaucoup, j'en attendais trop...

Certes l'histoire est simple mais plaisante et n'aurait pas demandé d'être étendue sur 10 tomes mais ce qui est proposé pouvait amener à un peu plus voire beaucoup plus pour ce qui est du développement. L'une des principales actions est si vite mise à nu que ça ressemble plus à un coup d'épée dans l'eau qu'à une réelle prise de risque. On joue très peu de cette décision qui a pourtant son importance et ses conséquences. On demeure un peu sur les bases et on progresse sans réelle(s)s surprise(s). À cause de son format, tout reste trop en surface et c'est tellement dommage.

Avec la piraterie en toile de fond, je suis persuadée que Matsuri Hino pouvait proposer plus de panache à l'ensemble et franchement, avec des pirates, les possibilités étaient vastes. Il y en a si peu, c'était l'occasion rêvée. J'aurais aimé la voir plonger totalement dans cet univers et nous proposer une saga de son cru exploitée en 3 ou 4 tomes. Notez bien que je ne reproche pas la "simplicité de l'intrigue" mais bien le manque d'exploitation de la piraterie et tout ce qui y a trait. Si l'histoire peut sembler bateau (sans mauvais jeu de mots :p ), le background aurait pu largement l'étoffer. 

Au niveau des personnages, ils sont attachants et ne manquent pas d'audace ni de mordant. On peut dire que les fortes têtes sont au rendez-vous et c'est un aspect que j'ai beaucoup apprécié même si le soupçon de naïveté n'est jamais bien loin. Les protagonistes sont déterminés, ne se démontent pas et c'est probablement tout ce qui fait leur charme et aussi la raison qui rend certaines phases du récit si prenantes et entraînantes. 

Si la romance est au rendez-vous armée de quelques scènes cocasses, l'humour l'est tout autant et se révèle très efficace. J'ai bien souvent ri. Cependant, j'aurais aimé en apprendre plus sur ces personnages qui avaient du potentiel s'ils avaient eu la chance d'être un peu plus exploité. Mais là encore, la faute au format qui oblige à s'en tenir au strict de minimum de l'identité de ses protagonistes. 

De ce fait, la/les relation(s) développées sont chouettes et me plaise(nt) bien mais il y a un manque, un petit quelque chose qui compléterait le tableau. Tout va tellement vite que l'attachement à la relation n'est pas aussi fort qu'il le devrait et je le regrette.

Cela dit, pour quelqu'un qui souhaite débuter avec quelque chose de court et sans prise de tête, le compte devrait y être trouvé sans mal car c'est un shojo très accessible, drôle, avec de l'amour et un soupçon d'action et d'aventure. 

En conclusion : Si vous avez un attrait pour les pirates et que vous recherchez une histoire courte et légère parée d'amour, d'humour et d'un superbe coup de crayon, vous devriez passer un bon moment avec cette sympathique petite lecture.

vendredi 21 avril 2017

Mes petits avis livresques # 48: Zodiaque, tome 3, de Romina Russel.

  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.

Titre: Zodiaque, tome 3, "Lune Noire".
Edition: Michel Lafon.
Résumé: Sur la planète du Cancer, comme dans toute la constellation du Zodiaque, l'astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe... Rhoma a ramené la paix dans l'espace grâce à sa victoire sur le groupe dissident du Marad. Cependant le Maître, son éminence grise, n’a pas été vaincu. Dans l’ombre, il continue d’œuvrer à la destruction du Zodiaque. La jeune fille s’embarque alors dans un nouveau voyage à travers la galaxie pour le traquer avant qu’il commette l’irréparable. Mais cette quête cache un deuxième objectif qui fait battre le cœur de Rhoma : trouver des informations sur sa mère, disparue depuis des années, mais qui lui apparaît pourtant toujours dans ses visions.

Mon avis: Commençons, non pas par le commencement mais, par la fin: C'est quoi ce final complètement dinguissime et absolument sadique ? Le genre qui vous fait poussé un cri du cœur ressemblant a s'y méprendre a ça: IL ME FAUT LA SUITE MAINTENANT !!! Allons, allons respirons un grand coup et reprenons tout ça dans l'ordre. 


Cette suite est a la mesure du reste en matière d'intrigue, de rebondissements, et de mythologie. L'auteure creuse son univers toujours plus loin, lui ajoutant toujours plus de nouvelles ramifications toutes aussi originales et prenantes les unes que les autres. La richesse de la mythologie est vraiment exceptionnelle, fouillée et bien maîtrisée. Romina Russel gère d'une main de mètre les fils de son récit, ayant l'air de savoir précisément ou va son histoire et quand elle doit y'allée. Ce troisième tome connait pas mal de rebondissements vraiment bien ficelés et qui ont le mérite de vous prendre par surprise. Confiance, faux semblant, trahison, vérité, tout cela entremêlement parfois pour apprendre les plus dures des leçons a notre héroïne. 

D'ailleurs Rhoma évolue beaucoup dans ce tome, elle prend la mesure de son devoir certes mais aussi de ses aspirations, de ses envies. Elle apprend a écouter son cœur et non plus seulement sa raison et les craintes que lui susurrent cette dernière. Les personnages autour d'elle évoluent également, certains en bien, d'autres a vous en faire grincer les dents, mais tous apportant un quelque chose non négligeable au développement du récit. En parlant personnages, c'est la un petit bémol qui fait que ce tome est celui que j'ai le moins aimé malgré sa très grande qualité. Ne nous leurrons la cause est simple et purement affective, il faut attendre la moitié du livre pour revoir mon personnage chouchou et en plus il ne fait que de brèves apparitions .. Outch, comment vous dire que du coup j'ai passée mon temps a le guetter et que cela a amoindri l'impact du reste sur moi.. C'est mal je sais. xD 

Bon malgré c petit "défaut", il y'a une qualité non négligeable a ce tome 3, c'est la résolution du triangle. Si les premiers chapitres m'on pas mal fait grincer, notre héroïne fait enfin un choix et enterre ce maudit triangle une fois pour toutes. J'aime d'ailleurs beaucoup la façon dont s'est fait, telle une évidence que tout le monde avait vu sauf les principaux intéressés. Grand dieux que ça fait du bien quand ils ouvrent les yeux. A tout ceux que la romance horripile, pas de craintes elle est vraiment peu présente dans cette suite, la place belle est faites a l'avancée de l'intrigue mais également a l'action et aux investigations. A noter que ses dernières nous apportent d'ailleurs pas mal de réponses, mais aussi un bon lot de révélations. Vous l'autre compris cette suite est prenante, satisfaisante et annonce un final explosif et addictif ! 

En bref: Un troisième tome réussi et maîtrisé. Une suite prenante ou prônent en maîtres action et révélations, sans pour autant négliger le développement des personnages, de l'intrigue, mais aussi la résolution du triangle qui a mon sens était le seul point noir de cette saga a la fois originale et novatrice. A tout les amateurs de science fiction, d'étoiles, de batailles galactiques, de planètes exotiques et de mythologies luxuriante, je vous recommande chaudement de lire ces livres et de vous laisser prendre par la belle plume fluide de Romina Russel, une auteure de talent et un must dans son genre. 

mercredi 19 avril 2017

Coté graphique #8: Bande dessinée "Princesse Sara", tome 4, de Audrey Alwett.


  • Les articles de la catégorie "Coté graphique" traiteront de mes critiques de mangas, de romans illustrés, de livres graphiques ... Aujourd'hui je vous donne mon avis sur le tome 4 de la Bande dessinée " Princesse Sara ", Une petite princesse, de Audrey Alwett au scénario et Nora Moretti aux dessins. 

Titre: Princesse Sara, tome 4, "Une petite princesse". 
Edition: Soleil.
Résumé: À force de vouloir arracher son sourire à Sara, Miss Minchin finit par effrayer les jeunes élèves de son pensionnat. Ce qu’elle ignore, c’est qu’un mystérieux bienfaiteur transforme la vie de l’orpheline en conte de fées et que cette dernière mange maintenant à sa faim ! Malheureusement, dans la maison d’à côté, le Monsieur Indien dépérit totalement. Il est maintenant convaincu qu’il ne retrouvera jamais la fille du Capitaine Crewe et que celle-ci est perdue pour toujours…



Mon avis: Au risque que mes avis, concernant cette bande dessinée, soit quelque peu répétitifs, je me dois de vous dire, qu'une fois de plus, coté graphisme c'est juste superbe. Les traits des illustrations sont fins, soignés, maîtrisés, agréables a l’œil. Les planches sont truffés de détails et le tout est embelli par des couleurs a la fois chatoyantes et riches. Visuellement c'est juste un pure régal et rien que pour ça cela vaudrait le coup de posséder ses ouvrages. 



Néanmoins point n'est besoin de cette excuse, l'intrigue continue de tenir la route, d’être agréable et d'évoluer. C'est certes bien trop court et j'aimerais parfois bien plus d'approfondissement, mais cela est du comme toujours au format. Pour le nombre de pages, je trouve le tout bien traité. Sara devient une belle jeune fille et autour d'elle les personnages sont tantôt attachants, tantôt détestables. Miss Munchin reste égale a elle meme et j'avoue avoir été un peu déçue de ne pas la voir obtenir ce qu'elle méritait. è.é 

Ce tome conclue en effet le premier arc, se dirigeant maintenant vers quelque chose de totalement inédit, allant au delà du livre source et des divers adaptations qui en ont découlé, me laissant donc impatiente de découvrir cette suite et tout ce qu'elle pourrait offrir. Le potentiel est a mon sens très grand, tant au niveau de l'évolution de Sara, de son retour aux indes ou encore d'une possible histoire d'amour avec un certain jeune homme. xD Bien que curieuse de voir l'exploration de tout cela, j'espère malgré tout revoir quelques visages connus a l'avenir, savoir ce que deviennent certains personnages ect, sans quoi je crains d'avoir un petit gout de trop peu qui serait regrettable au vu des plaisants moments que je pense avec cette bande dessinée et son petit univers, tant au niveau visuel que par l'intrigue. 





En bref: A l'image des tomes précédents celui ci, qui est un tome charnière clôturant d'un coté un arc et donnant l'ouverture a un autre, fut une lecture fort agréable. Des personnages toujours aussi attachants. Une intrigue intéressante et des graphismes absolument éblouissants. Une bande dessinée que je recommande donc au plus grand nombre, que vous soyez petit ou grand. 

lundi 17 avril 2017

Mes petits avis livresques # 47: Le chant du cœur de Amy Harmon.

  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.

Titre: Le chant du cœur. 
Edition: Robert Laffont, collection R. 
Résumé: Parce que c'était lui, parce que c'était elle : le chant de deux cœurs à l'unisson. "Pour moi, le paradis, c'est la cloche qui annonce le début d'un match de free fight, l'adrénaline qui monte, la sueur qui me brûle les yeux et le feu qui coule dans mes veines. C'est la foule indistincte qui scande mon nom et l'adversaire du jour qui veut verser mon sang. Pour moi, le paradis se résumait au ring octogonal. Jusqu'à ce que je rencontre Millie. Jusqu'à ce que je change. Si l'octogone était mon paradis, alors Millie était l'ange en son centre, la fille pour laquelle je voulais me battre, celle qui m'a appris que les batailles les plus importantes sont parfois celles que l'on ne pense pas gagner."

Mon avis: Soufflée ! Émue !! Reconnaissante !!! Voila ce que j'ai ressentie pendant toute ma lecture et bien d'autres émotions encore. C'est la la magie d'Amy Harmon. Une magie renouvelée avec chacun de ses livres, de par sa plume a la justesse bouleversante et inoubliable. Elle vous emporte par chacune de ses histoires, vous envoûte par chacun de ses mots. Une plume qui touche, une plume qui marque, une plume intensément émotionnelle. 

Je savais que j'allais aimée ce livre avant de le commencer, mais comme d'habitude je ne m'étais pas préparée a la vague émotionnelle qui allait venir me frapper et me submerger de plein fouet. Comme a chaque fois, Amy m'a tirée les larmes. Larmes de peine, larmes d'espoir, larmes de joie ... Tant de sentiments qu'elle maîtrise a la perfection, comme elle le fait de façon incroyable pour chaque émotions humaines, des plus belles aux plus révoltantes en en passant par les plus déchirantes. Ses mots sont tous si porteurs de véracité, de force, d'éloquence, qu'ils ne peuvent laissés indifférent. La plume d'Amy est addictive, profonde, puissante, aiguisée et incroyablement efficace et c'est elle sans conteste qui donne toute leur intensité et leur beauté a ses récits toujours plus percutants, plus poignants. 

J'avais adorée Mo et Tag dans " La loi du cœur ", si bien que j'ai d'autant plus appréciée de les retrouver dans cette "suite". Leur amitié est belle, authentique, forte et touchante, a l'image de chacune de leurs interactions et de ce que sont les personnages en eux mêmes. Quel plaisir de découvrir d'avantage Tag, de percer ses défenses, d'apprendre a le comprendre. Quand a Millie, leur duo est tout simplement adorable, juste, beau. Chaque relation de l'histoire l'est. Chacune d'entre elle mérite d’être explorée, racontée. Chaque protagoniste est intéressant, complexe, travaillé, profond et attachant. Si bien qu'il n'est guère dure de partager leurs sentiments, leurs émotions, ce qui les touchent. Leurs épreuves et leurs petits bonheurs. 

Comme dans chacun de ses romans, l'auteure s'offre le luxe de toucher avec brio a des sujets dures, réels et complexes. Elle donne une ame a son histoire par le biais de ses personnages hauts en couleurs, par le biais de leurs vécut. Vous vivez tout avec eux, chaque bonheur, chaque épreuve, chaque blessure. Vous souriez, vous pleurez, vous vous inquiétez. Vous êtes en colère puis vous comprenez. Les livres d'Amy sont la pour vous chambouler, pour vous faire réfléchir. Ses textes, ses personnages, restent en vous. Ils ne vous quittent pas une fois le livre refermé, ils ne se contentent pas de prendre la poussière sur une étagère. Ils sont plus que ça. Ils vous font évolués. Ils vous font remettre les choses en perspective. Ils vous bercent d'espoir sans pour autant vous épargner les messages cruellement brutaux, mais réalistes, de la vie. 

Chacun de ses romans est une ode a la vie, a l'espoir, certes, mais sans fioritures, sans jolis mensonges pour les emballer. De la justesse, de la véracité, la vie narrée de façon brute dans toutes ses imperfections, ses combats et sa finalité quelle qu'elle soit. Cette fin justement a la fois si incroyablement parfaite et si pleine de questions. Combien de temps ? Une question obsédante qui tourne en boucle dans ma tete avant que je ne me souvienne qu'on s'en moque bien au final. Le plus important dans un voyage, ce n'est pas la destination c'est le chemin. Un chemin qui a été rudement bon. Un chemin qui m'a pris aux tripes. Un chemin que j'aurais été o combien heureuse d'avoir parcourue et ce qu'importe ou il m'aura mené. 

Un conseil avant d'entamer cette lecture, assurez vous d'avoir les heures suivantes pour vous, car ce livre est de ceux que l'on ne quitte pas avant d'avoir pu en lire la dernière phrase, en savourer le dernier mot. Il est plus qu'addictif, il est prenant. Vous avez besoin de comprendre, de savoir, de ressentir. Il ne faut pas faire que lire ce livre, il faut le vivre jusqu’à en percevoir les messages qui, comme avec chacun des livres de l'auteur, sont a la fois bouleversants et incroyablement justes. Je pourrais vous en dire bien plus, mais les livres d'Amy sont de ceux que l'ont se doit de découvrir seul, pleinement et sans interférences, c'est a ses seules conditions que l'on peut pleinement les expérimenter, les comprendre, les vivre.

En bref: Beau. Intense. Émotionnel. Percutant. Plein d'espoir, de vérités et de justesse. C'est tout ce qu'est ce livre est plus encore. La plume incroyablement bouleversante d'Amy Harmon offre une fois de plus son talent au service d'une histoire prenante, profonde et magnifique. Des personnages attachants, forts, uniques. Un récit puissant porteur de messages a la fois doux et rudes, le tout emprunt d'un réalisme a fleur de peau et d'une émotion palpable. Un roman qui ne laisse pas indifférent. Des thèmes forts. Du rire et des larmes ! Du grand Amy Harmon. 

dimanche 16 avril 2017

Du côté de Sohaly #12 : ma sélection animée d'avril (2/2).

  • Rappel: Dans la catégorie " Du côté de Sohaly ", vous retrouvez tous les avis livresques de la demoiselle. Le plus souvent ils seront plus accès sur des avis manga, mais parfois il s'agira d'avis roman. Aujourd'hui, elle vous partage la suite de sa petite sélection d'Animes a découvrir. 

Salut à tous et Joyeuses Pâques !

On se retrouve en ce long week-end festif avec la seconde partie de ma sélection animée relative aux nouveautés printanières. Alors, quoi de beau dans la suite de ce programme ? Je vous propose de le découvrir tout de suite. ^^

Quan Zhi Gao Shou - Diffusion à partir du 07/04.

Résumé : Ye Xiu est un joueur professionnel sur le jeu en ligne Glory sur lequel il a 10 ans d'expérience. Il y est connu sous le nom de Ye Qiu, un joueur légendaire ayant apporté la victoire à son club trois fois consécutive. Cependant, il se voit exclu du club et est obligé de céder son compte à leur nouveau chef, Sun Xiang.

Il décidera alors de recommencer à jouer depuis le début sur le 10ème serveur de Glory, après avoir été embauché dans un cybercafé.


TRAILER : https://www.youtube.com/watch?v=AFJvRFPXVYA

Pourquoi ? jouant à plusieurs jeux en ligne, ce résumé m'a pas mal parlé. Je sais que les animes sur les jeux vidéo ne manquent plus et que ça a même fait carton mais j'aime l'idée présentée ici. Sachant le temps et l'investissement que ça peut représenter, voir que le héros doit céder son compte m'interpelle d'autant qu'il va recommencer à jouer, repartir de rien. Tout le monde n'en est pas capable. Il faut se montrer sacrément déterminé et, pour une fois, j'apprécie de voir cette situation mise en avant. Mais il n'y a pas que l'histoire, j'ai totalement accroché aux graphismes. Je croise donc les doigts pour que l'étincelle se fasse pour de bon.

Sachez que c'est un anime chinois et les dialogues ne sont pas en japonais mais en mandarin. ;)

Shingeki no Bahamut : Virgin Soul - Diffusion à partir du 07/04.

Résumé : Seconde saison de l'anime Shingeki no Bahamut.

L'histoire prend place dix ans après que le monde ait échappé à la folie destructrice du Bahamut. 

Les humains à la capitale Royale rassemblent des richesses, les démons sont capturé et asservis pour reconstruire la capital et les dieux perdent leurs pouvoirs à cause d'un manque de piété religieuse des hommes.

Le monde est hors de contrôle, les humains, les dieux et les démons ont leurs propres idées de justice qui mènent tout droit vers une nouvelle guerre.

TRAILER : https://www.youtube.com/watch?v=ra47IXw7tqU

Pourquoi ? voilà déjà la seconde saison et je n'ai toujours pas vu la première mais je l'ai tout de même notée (oui, vous pouvez me taper). L'histoire de la première saison me plaît énormément (et si j'accroche autant que je le pense, il en sera de même pour la seconde saison). J'en ai vu plusieurs extraits et il y a comme un côté "épique" qui a fait mouche. Le graphisme m'accroche bien et le cocktail action/fantasy/drame/comédie semble particulièrement bien dosé. Cet anime a vraiment tout pour me plaire et je doute d'être déçue.

Re:Creators - Diffusion à partir du 08/04.

Résumé : Il s'agit d'un anime original de Hiroe Rei et Ei Aoki.

Les humains ont créé plusieurs histoires. Joie, tristesse, la colère, profondes émotions. Ces histoires qui bouleversent nos émotions et nous fascinent. 

Si les personnages de ces histoires avaient leurs propres émotions et intentions, serions-nous des existences divines pour les avoir créé ? 

Notre monde a changé, dans Re:CREATORS, tout le monde devient un Créateur.

TRAILER : http://www.dailymotion.com/video/x56oukm_re-creators-tv-anime-pv_tv

Pourquoi ? le résumé a eu le mérite de m'intriguer et de poser une question intéressante. Il me tarde de découvrir comment le sujet sera traité. L'atmosphère qui se dégage des promos croisées me plaît beaucoup. Ici, l'action sera très nettement au rendez-vous et les graphismes sont vraiment très beaux. Je ne sais pas encore ce que ça me réserve ni si le traitement sera satisfaisant mais jusqu'ici, je n'ai relevé que des bons points.

Zero Kara Hajimeru Mahou no Sho - Diffusion à partir du 10/04.

Résumé : An 526. Les humains ont désormais conscience que la magie existe et que certaines personnes la pratiquent, mais ils ignorent comment elles procèdent. 

Un jeune mercenaire mi-humain, mi-bête croise un jour la route d'une talentueuse sorcière prénommée Zero. Cette dernière lui promet de réaliser son rêve - redevenir humain - à la condition qu'il l'aide à retrouver un puissant grimoire dont elle avait la garde et qui lui a été dérobé.



TRAILER : https://www.youtube.com/watch?v=HphuhsgRVfo

Pourquoi ? dès qu'il y a de la magie, je suis forcément dans les parages et ici, je ne déroge pas à la règle. J'ai bien envie de suivre cette quête avec ces deux personnages et voir où cela nous mènera. J'avoue beaucoup aimer l'idée du mercenaire mi-humain, mi-bête ainsi que le deal qui le liera à la sorcière. Le résume ne dévoile que le fil rouge mais ça s'annonce plutôt sympa et je tenterai très certainement dans peu de temps.

Shuumatsu Nani Shitemasu ka? Isogashii desu ka? Sukutte Moratte Ii desu ka? - Diffusion à partir du 11/04.

Résumé : Cela fait maintenant 500 ans que l’humanité a disparu à cause des redoutables Bêtes. 500 ans que la Terre est laissée dans un état lamentable, preuve de destruction et d'anéantissement. Certaines races survivantes ont décidé de vivre sur des îles flottantes. Malheureusement, elles sont aussi menacées de mort par ces monstruosités, qui les guettent jour après jour. Seul un petit groupe de jeunes filles, des Leprechauns (synonyme de Lutins), peuvent manier des armes anciennes capables de vaincre ces créatures. 

L’histoire nous entraîne dans la lutte acharnée de ces filles, dont chaque combat peut facilement être leur dernier.. et de William Kumesh, le dernier humain de ce monde anéanti, qui se réveille après un long sommeil glacial...

TRAILER : https://www.youtube.com/watch?v=ZGfC2boki-I

Pourquoi ? je trouve le résumé assez original et j'ai directement adhéré à tout ce qu'il voulait bien me dévoiler. Voilà un univers post-apocalyptique que j'ai envie de découvrir très rapidement et dont le développement annonce quelque chose de passionnant. J'ai rarement eu l'occasion de voir des animes mettant en scène des Leprechauns que j'ai toujours davantage croisé dans mes séries. C'est donc un point de plus niveau découverte. D'ailleurs, si j'en juge les premières images découvertes, les personnages ont l'air pas mal attachants et il se pourrait bien qu'une éventuelle romance ne laisse pas insensible. Je suis aussi curieuse de voir ce que donnent ces armes anciennes. Les dessins sont, quant à eux, très beaux.

Atom : The Beginning - Diffusion à partir du 15/04.

Résumé : Cette oeuvre se veut être un préquel au manga Tetsuwan Atom (Astro Boy), oeuvre phare d'Osamu Tezuka. Le manga inspirant cet anime a été réalisé sous la supervision de Makoto Tezuka (fils du mangaka), en collaboration avec Tezuka Productions.

L'histoire se déroule bien avant la naissance d'Atom (Astro), à une époque où les professeurs Tenma et Ochanomizu ne sont encore de "simples" étudiants.



TRAILER : https://www.youtube.com/watch?v=gfZ4HPUHSTI

Pourquoi ? parce que je n'ai jamais eu l'occasion de voir ce que donnait le manga culte "Astro Boy" de Osamu Tezuka (et oui, rassurez-vous, je sais que c'est très mal). Je ne connais que la base de l'histoire du manga d'origine mais je me suis dit qu'une incursion via cet anime pourrait être sympathique afin d'en découvrir les prémices et peut-être m'orienter vers l'oeuvre en elle-même. 

91 Days Special - Diffusion le 21/05.

Il n'y a pas de résumé pour cet épisode 13 qui sera diffusé à l'occasion d'une convention. De ce fait, je vous propose le résumé de l'anime. ;)

Résumé : Il s'agit d'un projet original de Hiro Kaburaki.

L'histoire se déroule aux États-Unis, en pleine prohibition. La mafia est alors une puissante organisation à laquelle il ne vaut mieux pas se frotter. Pourtant, Avilio décide d'affronter cette organisation gigantesque dans le seul et unique but de venger sa famille assassinée. Sa cible ? Le groupe pour lequel travaillait son père autrefois.




TRAILER : https://www.youtube.com/watch?v=r2NRb5KAWX0

Pourquoi ? l'anime me fait de l'œil depuis sa sortie et dès que mes séries us seront terminées, je me jetterai dessus (j'ai suffisamment attendu :p ). L'époque est assez inhabituelle et ça, ça m'a tout de suite plu car ça m'assure une ambiance particulière. Se retrouver en pleine prohibition où la mafia règne en maître, c'est un contexte très intéressant et ça m'a presque mis les yeux en cœur (non, je ne suis pas folle... Bon, ok, un petit peu mais je le vis bien). C'est une époque violente mais passionnante et la voir portée par une telle histoire qui, je l'espère, sera bien ficelée n'a fait que valider mon envie de voir ces 12 (bientôt 13) épisodes. Ça s'annonce sombre et brutal, exactement comme j'adore et ça collera fortement à l'idée que je peux me faire de ce genre d'histoire. Quant aux personnages, je doute de ne pas m'attacher à certains d'entre eux. Pour ce qui est du graphisme, il me plaît beaucoup et le style sied à l'époque. Je pars donc plus que confiante quant à mon appréciation de cet anime. <3

Il était sur la liste mais nos chemins se séparent déjà :

Sachez que j'aurais dû vous parler de "Clockwork Planet" qui m'avait attirée à la découverte de son résumé et de quelques vidéos croisées ici et là. Malheureusement, ce premier épisode s'est révélé être une déception. Je n'ai pas du tout été convaincue. Si certaines choses semblaient bien passer via les trailers, une fois dedans, ça n'a plus du tout été le cas. Je pense que certains choix desservent l'histoire qui s'annonçait prometteuse et je n'ai pas vraiment accroché aux personnages. Si vous ajoutez à ça, du ecchi qui n'a strictement rien à faire là, c'est du gâchis. Ça méritait plus et beaucoup mieux !

C'est ici que s'achève ce tour d'horizon de ma sélection. Si jamais la liste estivale est aussi intéressante que celle du printemps, je viendrai vous en reparler. ^^ Si vous en avez déjà tenté, n'hésitez pas à me le dire dans les commentaires. 

Profitez bien de ce long week-end pour faire ce que vous aimez. À dimanche prochain. ;)