vendredi 24 mars 2017

Mes petits avis livresques # 40: Autre-Monde, tome 1, de Maxime Chattam.


  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.




Titre: Autre-Monde, tome 1 "L'alliance des trois".
Edition: Albin Michel.
Résumé: Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies... Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la l'erre n'était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre. Pour survivre... A cet Autre Monde.




Mon avis: Mon avis sur ce livre sera des plus positifs et pourtant il me fallut quelques chapitres pour rentrer dans l'histoire, me prendre d'affection pour les personnages, et m’immerger dans cette mythologie a la fois novatrice et passionnante. La plume de maxime Chattam est celle d'un grand conteur, fluide, entraînante, sans fioritures ou longueurs. Juste prenante a souhait avec ce qu'il faut de détails et de profondeur quand il le faut. 

L'intrigue prend rapidement corps dans le récit, dés les prémices de l'histoire l'ambiance est posée tandis que l'action quand a elle ne tarde pas a démarrer. J'ai énormément aimée tout ce qui se dégage de l'univers créer par l'auteur, tant par son originalité que par sa morale sous-jacente et les nombreux questionnements qu'elle amène. Une lecture propice a la prise de conscience, a la réflexion et a la remise en perspective de tant de choses que trop souvent et de plus en plus beaucoup d'entre nous se plaisent a occulter.  

Aux devants de la richesse de cette oeuvre, se joue une aventure palpitante, attractive et addictive qui saura en séduire plus d'un de l'adolescence au plus grand age. Une histoire d'amitié, de courage, d'évolution, d'humanité, de trahison, de capacités, de pertes et de monde nouveau ! J'ai retrouvée tant dans les relations que dans les événements des sensations éprouvées dans mes lectures d'Harry Potter ou encore de Percy Jackson. Autant donc vous dire que cette saga a l'étoffe des plus grandes et que j'espère que son potentiel continuera de croître au travers de ses suites qu'il me tarde de découvrir. ( Il me reste plus qu'a les acheter quoi ... Vu le prix des grand formats, ça va faire mal. --.--' ) 

Le tout est emprunt d'un grand réalisme, d'une part de "et si" qui nous oblige a considérer le tout comme autre chose que de la Fantasy ou du fantastique. Tout est expliqué, analysé, nous poussant encore et encore a vouloir comprendre, a en débattre et a nous questionner sur la profondeur des messages que cela nous délivre. Pour nous servir cette histoire des personnages attachants, bien ancrés dans notre monde, ce qui leur donne un coté réaliste presque palpable. Les divers liens qui les unissent, les sentiments qu'ils ressentent, tout est exploité avec brio, les étoffant remarquablement et contribuant ainsi a étoffer le tout. Il y'a également une petite touche de romance que j'ai trouvée adorable et a laquelle j'ai totalement adhérée. 

A noter également que l'univers s'offre un bestiaire disons .. inquiétant. Arachnophobes, méfiez vous. O.O Si les créatures peuvent s’avérer terrifiantes et redoutables, j'ai adorée que l'accent soit pointé sur ce qui est la plus grande menace tant pour la terre que pour l'humanité. Comme je l'ai toujours dis avec obstination, les êtres humains sont la seule espèce n'ayant nul besoin d'une autre pour se détruire, elle fait ça très bien elle meme et avec une application qui ne cesse de croître pour ma grande désolation. Vous l'aurez compris, ce premier tome m'a été une excellente lecture et dés qu'il me sera possible d'acquérir les tomes suivants, je ne manquerais pas de les dévorer et de vous donner mon avis qui je l'espère sera tout aussi bon et enthousiaste que pour ses débuts prometteurs et efficaces. 

En bref: Un premier tome réussi, qui nous offre les prémices d'une saga passionnante, prenante et addictive. Une plume fluide, entraînante, accrocheuse. Un univers travaillé, admirablement développé et a la mythologie novatrice. Une lecture profonde qui invite aux questionnements et a la prise de conscience. Des personnages attachants, réalistes et touchants. Un récit ou entremêlement avec brio aventures, amitié, action, trahison, sentiments et dystopie pour nous livrer un tout a la fois saisissant et et efficace. 

mercredi 22 mars 2017

Mes petits avis livresques # 39: L'élite,Tome 1, de Joelle Charbonneau.

  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.

Titre de la saga: L'élite.
Edition: Milan, collection Macadam.
Résumé Tome 1: La Terre ne ressemble plus à la planète sur laquelle nous vivons. Les Sept Guerres en ont détruit la quasi-totalité et les hommes essaient de la reconstruire. C’est dans cet environnement que vie Cia et sa famille. A 16 ans, la majorité des adolescents doit trouver un travail. Les autres, l’Elite, sont choisis pour le Testing. L’épreuve suprême. Un test ultime qui promet l’entrée à l’université pour les gagnants. Ou plutôt pour les survivants… Cia a été choisie. Et elle va rapidement comprendre qu’elle ne peut faire confiance à personne.



Mon avis: Si ce livre avait fait 100 ou 200 pages de plus, il aurait probablement était un coup de cœur. Mais bien que trop court avec seulement 312 pages, il a été une lecture que j'ai grandement appréciée pour ne pas dire adorée. Tout d'abord j'ai retrouvée, avec plaisir, la plume percutante de Joelle Charbonneau que j'avais pue découvrir dans "Need". A l'image de l'intrigue elle est sans fioritures, réfléchit et toujours aussi efficace. Tout est maîtrisé, dans la bonne mesure et distillé avec soin. Certains diront " Oh encore une énième dystopie .. "

Certes dans le fond cette histoire n'a rien de novateur et elle tire les ficelles habituelles du genre, elle n'en est pourtant pas moins plaisante et pour cause: Elle a certes des similitudes avec d'autres sagas de la meme veine, mais elle les exploite avec brio et a bon escient, si bien que ça passe tout seul et meme qu'on en redemande. L'univers aurait certes pu etre plus développé, la faute au faible nombre de pages nous restons quelques peu en surface de ce qui avait pourtant grand potentiel. Néanmoins les bases sont solides, intéressantes et terriblement prenantes. Puis ce manque parfois de détails ou d’approfondissements est compensé par le rythme, l'action, le suspens et cette faculté qu'a l'auteure de nous retourner le cerveau encore et toujours. Elle a un talent indéniable dans ce domaine ! 

Coté personnages, si les secondaires restent survolés ou peu mis en valeurs, celui de Cia est lui travaillé a souhait. La jeune fille a un caractère bien tranché, des valeurs, une ligne de conduite et elle ne s'en détourne pas. Ce que j'ai beaucoup aimée et ce qui m'a d'ailleurs permit de m'y attacher rapidement. Son développement et sa psychologie sont les aspects les plus fournis de ce roman et cela apporte un réel plus, car nous vivons tout au travers d'elle et de ses émotions.  La romance ne m'a pas vraiment transcender avouons le, néanmoins elle est plaisante, mignonne, crédible et surtout elle n'empiète pas sur le reste. Pour ce qui est des autres relations, c'est assez effacé pour l'heure mais certaines dénotent d'un potentiel certain. 

Le récit est bien ficelé, bourré de rebondissements et d'action, si bien qu'il en est totalement addictif. C'est fluide, c'est percutant, cela se dévore a une vitesse folle. Si l'intrigue n'est guère novatrice elle n'en est pas moins haletante. Certaines révélations vous tombent littéralement dessus sans prévenir, quand a la dose de mystère dont est emprunt le tout elle ne manquera pas de vous tenir en haleine. La fin est particulièrement intense, dosée sournoisement histoire que vous n'ayez qu'une hâte lire la suite. Un final coup de poing extrêmement réussi. Alors oui ce premier tome est un peu trop court, oui par certains aspects il manque d'approfondissement mais ça ne nuit pas a l’intérêt que l'on porte a la trame, a l'univers ou aux personnages. J'ai personnellement adorée le tout et je suis franchement impatiente de voir dans quelques retournement de situation l'auteure va encore nous conduire ! 

En bref: Fluide, haletant, addictif et prenant ! Une dystopie somme toute classique mais qui vous tient en haleine d'un bout a l'autre de par son intrigue maîtrisée, ses personnages attachants et son univers intéressant. Certes l'histoire n'a rien de novateur, certes elle aurait gagnée a etre exploiter sur d'avantage de pages, il n'en reste pas moins que le tout repose sur une base solide et efficace. Un excellent moment de lecture que je recommande a tout les amateurs du genre et a tout ceux qui aiment les récits bourrés d'action, de retournements de situation .. Et de cerveaux. xD Un presque coup de cœur. :) 

lundi 20 mars 2017

Mes petits avis livresques # 39: La trilogie " La belle et le Maudit " de Page Morgan.

 
  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.

Titre de la saga: La belle et le Maudit. 
Edition: Bayard. 
Résumé tome 1: Après un étrange incident, Ingrid fuit Londres et s’installe à Paris avec sa sœur Gabby et leur mère Charlotte. En guise de Ville Lumière, elles découvrent un univers plutôt sombre, la bonne société parisienne étant ébranlée par une vague de meurtres de jeunes filles. Elles prennent leurs quartiers dans une abbaye en ruines, ornée de gargouilles, où elles font la connaissance de Luc, un jeune valet à leur service. D’emblée, Ingrid est irrésistiblement attirée par le mystérieux jeune homme aux yeux vert mouchetés d’or… Bientôt, elles apprennent que Grayson, le frère jumeau d’Ingrid, qui les a devancés à Paris, a disparu. Les deux sœurs, prêtes à tout pour le retrouver, se lancent à sa recherche. Une quête qui les mènera dans un Paris sinistre et dangereux, peuplé de créatures d’un autre monde…

Mon avis: Je ne sais par ou commencer pour vous parler de cette trilogie emplie de tant de qualités et de si peu de défauts. Faisons simple et commençons par la plume de l'auteure. Elle est fluide, prenante et extrêmement maîtrisée. Que ce soit dans des scènes d'actions, de combats épiques, ou de calme et de sentiments, elle est parfaite, toute en justesse. Suffisamment descriptive pour etre immersive sans en etre abusive et en devenir lourde. 

S’alliant a cette plume entraînante, qui sait vous captivée d'un bout a l'autre du récit, une mythologie dinguissime et totalement novatrice. Les créatures ( principales ) que nous suivons dans cette histoire sont peu exploitées d'ordinaire et Page Morgan a sue en tirer grand profit pour nous offrir une mythologie a la fois passionnante, intéressante et divinement approfondie.  Au fil des tomes nous en apprenons plus, nous délectant de toutes les ramifications qu'elle a sue donner a son intrigue. Une intrigue qui ne faibli jamais a la mesure de l'action qui va crescendo tout le long de la trilogie. Les batailles sont particulièrement époustouflantes de par la façon dynamique et explicite dont elles sont décrites. Visuellement elles seraient sans nul doute d'un rendu saisissant, a l'image d'ailleurs des décors et paysages que l'on nous dépeint et qui confèrent une ambiance particulière aux livres. 

Si l'action et la mythologie sont une force non négligeable du récit, les personnages eux non plus ne sont pas en reste. Qu'ils soient principaux ou plus secondaires, ils apportent tous un petit quelque chose a l'histoire. Une connaissance, de l'humour, une avancée .. ect Ils sont tous plaisants a suivre et l'on se prend facilement d'affection pour eux  ... Quand on ne les déteste pas. xD Les divers protagonistes évolueront énormément tout le long de l'histoire, parfois ils vous décevront ou ils vous surprendront, mais jamais ils ne seront figés. Les caractères sont bien exploités et se complètent efficacement pour donner bon rythme a tout ce petit groupe agréablement diversifié. Les duos et les couples sont également de la partie, certains plus addictifs que d'autres, mais tous se démarquant d'un petit quelque chose. 

Si la romance est joliment mise en place, prenant belle place sans jamais étouffée le reste, il n'en reste malheureusement qu'elle est de par certains aspects l'un des rares points noirs du récit. Tout du moins concernant un couple .. Ou devrais je dire un triangle. Si je les tolère bien d'ordinaire, j'avoue que celui ci m'a pas mal agacée dans le sens ou la dite demoiselle sait fort bien a qui va sa préférence mais que ça ne l’empêche pas d'embrasser l'autre quand l'occasion se présente et d'y prendre grand plaisir. è.é Heureusement ces histoires de cœurs ne prenant que peu de place, en marge de tout le reste, cela n'en ai jamais venu a l’insupportable. 

Vu que nous en sommes a parler des quelques bémols de la saga, je me dois d'en citer un autre. Ironiquement il est a la fois une faiblesse et une force pour l'histoire. Nous jouissons dans ces livres du point de vue alterné de 3 personnages, ce qui nous permet de suivre toutes les ramifications de l'intrigue a des échelles variées et intéressantes. Sauf que c'est aussi parfois extrêmement frustrant ou réducteur car de ce fait chacun des personnages vit des choses passionnantes et nous n'avons pas envie de les retrouver par alternance ou encore moins n'avoir le droit parfois qu'a un bref résumé de ce qu'ils ont vécut alors que "vivre" la scène aurait pu etre a la fois haletant et passionnant. De ce point de vue la les tomes auraient mérités d’être plus épais, certains diront que plus de 500 pages chacun c'est déjà énorme alors ma foi quelques tomes de plus n'auraient pas étés de refus. Nous en arrivons donc au dernier point noir qui lui découle de ma lecture du final, qui pourtant a été avec brio le meilleur. 

Cette conclusion tient un rythme particulièrement effrénée, allant de rebondissements en rebondissements, et clôturant de façon magistrale l'intrigue principale. C'est intense, épique et diablement prenant. Une apothéose qui fait honneur a ses prédécesseurs. Néanmoins elle vient avec un sentiment de trop peu, la encore l'envie de pages supplémentaires, ou plutôt devrais je dire de tomes compagnons, se fait sentir. En effet si le gros des événements trouvent sa finalité, des tenants et aboutissants plus secondaires restent en suspend, tout comme le devenir de nombreux personnages pour lesquels nous aimerions sans contestes en savoir d'avantage. De plus les dernières lignes bien que belles, m'ont sembler quelque peu abruptes et appelaient elles aussi a d'avantage. En définitive pour moi l'univers incroyable que l'auteure a sue développer avait encore beaucoup a nous offrir et je regrette qu'une saga Spin-Off ne soit pas a l'ordre du jour. Un jour peut etre ? Car pour se faire, matière il y'a et plutôt deux fois qu'une ! 

En bref: Dinguissime ! Prenant ! Addictif et novateur ! Une trilogie pleine d'action, de rebondissements et a l'intrigue a la fois diablement prenante et efficace. Le tout servit par des personnages attachants et travaillés, évoluant dans une mythologie et un univers original et bien construit, dépeint par une plume aiguisée et maîtrisée. Batailles épiques, créatures impressionnantes, enjeux apocalyptiques, amour, deuil, pardon et famille sont tant de sujets et d'enjeux qui se croisent et se mêlent avec brio dans cette saga fantastique de très bon cru ! A tout les amoureux du genre, c'est sans nul doute une incontournable. 

dimanche 19 mars 2017

Du côté de Sohaly #8 : Avis manga " Sekaiichi Hatsukoi " de Shungiku Nakamura.


  • Rappel: Dans la catégorie " Du côté de Sohaly ", vous retrouvez tous les avis livresques de la demoiselle. Le plus souvent ils seront plus accès sur des avis manga, mais parfois il s'agira d'avis roman. Aujourd'hui, elle vous donne son avis sur un manga visant un public ADULTE.


Titre : Sekaiichi Hatsukoi 
Édition : Asuka/Kazé
Parution : en cours (7/?) 
Résumé : Lassé d’entendre qu’il a été pistonné, Ritsu Onodera quitte la maison d’édition de ses parents pour se faire engager chez un autre éditeur, Marukawa Shoten. Malheureusement, il se retrouve affecté au département shôjo manga : or, il n’a ni intérêt, ni expérience en la matière ! Lui qui s’est juré de ne plus jamais tomber amoureux, le voilà qui doit gérer des séries dégoulinantes de romance. En plus, il doit supporter Masamune Takano, son rédacteur en chef arrogant et tyrannique… Jusqu’au jour où il découvre qu’il s’agit de son premier amour ! Panique à bord ! Ce rédacteur en chef talentueux et son responsable éditorial débutant au caractère bien trempé nous dépeignent le monde de l’édition avec un réalisme tel qu’ils feraient pâlir bien des professionnels du milieu ! 

ATTENTION, CE MANGA EST RÉSERVÉ À UN PUBLIC AVERTI !

Salut à tous ! Aujourd'hui, on se retrouve pour parler de "Sekaiichi Hatsukoi", l'unique yaoi de ma collection. Comme je l'ai mentionné dans un autre article, j'ai connu ce yaoi via son anime grâce à une amie. J'avais bien accroché et l'histoire me plaisait. Il n'en a pas fallu plus pour qu'elle décide de m'offrir les tomes (et d'en être très fière. Encore merci. ;) ). 

Il est possible que je dise des bêtises car je ne suis absolument pas une experte du genre. De ce fait, il est probable que certains points qui me gênent soient, en fait, des éléments récurrents voire essentiels du genre. ;) Pour celles et ceux qui auraient suivi l'anime, sachez qu'un des couples ne figurent pas dans le manga. Au Japon, vous les retrouvez dans les light novel non disponibles chez nous. ;) 

Que ça soit un yaoi, un shonen ou autre importait peu car c'est surtout l'histoire qui m'a attirée lorsque j'ai commencé et les personnages n'ont pas été en reste. Dès le début, nous faisons la connaissance de Ritsu Onodera, un jeune homme qui travaille au sein de la maison d'édition familiale et ses collègues et autres employés ne sont pas tendres à son égard. Pour eux, sa présence se résume à un simple piston et Ritsu décide rapidement de prendre les choses en main en claquant la porte pour se lancer à l'aventure et quelle aventure ! 

Je lui reconnais un certain courage de tout plaquer de la sorte. Il prend une décision aussi sage que risquée d'autant que son nouveau job est bien loin de ce qu'il pouvait espérer. Il veut se prouver qu'il en est capable mais aussi montrer aux autres que ça ne se résume pas qu'à une intervention de papa/maman, qu'il a le potentiel pour assumer et assurer. Vous allez me trouver assez sadique mais j'ai adoré le voir confronté à un tel revirement. Il s'est mis en danger et l'univers lui a bien rendu, du moins, dans un certain sens. On se retrouve avec un personnage qui est complètement largué dans son nouveau travail. De ce fait, ça nous permet de le suivre et le voir évoluer, trouver ses marques et gagner de l'expérience face à des situations parfois très stressantes. Et croyez-moi, il n'y a pas que son poste qui lui met ses émotions sans dessus-dessous, son rédacteur en chef n'y est pas étranger non plus. 

Comme le résumé n'en fait aucun mystère, Masamune Takano est, non seulement le supérieur de Ritsu mais aussi son premier amour. Une histoire qui s'est achevée sur un sérieux malentendu qui n'a pas été sans conséquences pour nos deux protagonistes. Contrairement à Ritsu qui doit trouver ses marques, Masamune maîtrise plus que largement sa fonction (encore heureux, me direz-vous ^^). Autoritaire, efficace et rigoureux, il ne laisse rien passer et dégage une assurance non feinte qui lui confère le respect de ses pairs et inspire la crainte, bien que pas toujours, de son département ou des auteurs avec qui il travaille. N'osez même pas imaginer vous relâcher ou vous le paierez cher. :p Si son assurance dans le cadre professionnel crève les yeux, c'est moins le cas dans le domaine privé où il peut être plus tendre qu'on l'imagine et c'est un aspect très appréciable. 

J'ai beaucoup aimé la relation entre Ritsu et Masamune. C'est un jeu très habile du chat et de la souris et je vous laisse deviner qui est qui. lol. Si d'un côté, l'un refuse de croire en l'amour et surtout en cette histoire-là, de l'autre côté, c'est tout l'inverse et beaucoup de cœur y sera mis pour le prouver. J'aime la construction de leur histoire et j'ai adoré découvrir leur passé également afin de mieux les cerner tous les deux. Ce qu'il s'est produit est regrettable et ça a forcément fait naître le doute. Pourtant, les sentiments sont toujours là et l'opération "reconquête" est en marche mais Ritsu fait de la résistance et c'est dans ces moments-là que j'ai grincé des dents. 

Je comprends tout à fait ses craintes et ses doutes, ça a très bien été exploité mais au bout d'un moment, j'aimerais qu'il arrête de se voiler la face. Si les sentiments étaient inexistants ou d'une autre nature, certaines choses ne se produiraient pas et il ne serait pas pris d'assaut par d'innombrables questions ou des bouffées de jalousie à peine assumées. Par contre, ça conduit parfois à des scènes très drôles ou à des situations cocasses car la mangaka parvient toujours à inclure de l'humour qui tombe bien souvent à point nommé. 

Si parfois, Ritsu me laisse très perplexe et me donne envie de le secouer, j'ai aussi eu des moments où Masamune m'a déçue ou est allé beaucoup trop loin et je ne le cautionne pas du tout. Le forcing, non merci. C'est lui qui a ma préférence mais j'espère sincèrement que ça ne se reproduira plus. 

Comme vous vous en doutez, Ritsu et Masamune sont loin d'être les seuls personnages de ce manga. De base, je ne savais pas trop comment me placer par rapport à Yokozawa mais au final, je dois reconnaître que je ne peux pas lui en vouloir. Il souhaite protéger Masamune car il sait très bien à quel point ce dernier a souffert et eu le cœur brisé à cause de ce qu'il s'est passé. Au final, si ses interventions peuvent paraître agaçantes, quand on prend du recul, c'est surtout louable même si ce n'est pas désintéressé non plus. Un point pour lequel, j'étais bien moins fan. lol. 

Il y a également un autre couple que j'aime vraiment suivre et pour lequel il me tarde d'en découvrir davantage car la relation qu'entretiennent Kisa et Yukina est vraiment très différente de celle de Ritsu et Masamune. Les deux ont une autre dynamique que j'apprécie beaucoup et puis, ils sont vraiment mignons et adorables. Il est vrai que je suis un peu à cran avec Kisa mais il reste attachant. 

Si les personnages et le traitement des sentiments et des relations sont la grande force du manga, j'avoue adorer plonger au cœur d'un département d'édition manga. Je n'avais pas encore de titre qui me le permettait mais c'est passionnant ! Les deadline affolantes qui poussent aussi bien les mangaka que les éditeurs à faire fi de leurs limites, les procédures et autres démarches qui ne se déroulent pas toujours comme ça devrait, toutes les phases à respecter, savoir négocier du temps mais aussi savoir le gérer ce précieux temps, aller aider à boucler le travail ou encore la dernière ligne droite qui vous laisse complètement sur le carreau tant la pression est énorme. C'est une vraie fourmilière qui est passée au microscope et j'adore à chaque fois que l'on se penche un peu plus sur la fonction. 

Si j'ai un reproche à faire, il va aux scènes explicites que je trouve beaucoup trop nombreuses. Ça n'engage que moi mais c'est l'unique chose qui me dérange. C'est un yaoi, pas un shonen-ai et je devais m'y attendre mais je ne suis pas certaine que tous les yaoi contiennent autant de scènes. C'est un point que je juge peut-être mal étant donné que je n'ai pas le moindre élément pour comparer. Cependant, j'ai pris pour habitude de faire "l'aveugle" et je les subis bien moins depuis. lol. Il faut aussi noter que l'éditeur met bien en évidence que le manga est réservé à un public averti et que les tomes se trouvent toujours sous blister. ;) 

En conclusion : Sekaiichi Hatsukoi est un manga que je recommande même si je pense que ça renommée n'est plus à faire et qu'il n'est pas à mettre entre toutes les mains. La mangaka propose un yaoi ponctué d'humour, d'amour et de scènes cocasses où elle exploite très bien les sentiments de personnages attachants et drôles tout en permettant une immersion passionnante au cœur d'un département shojo manga. 

Sachez que le tome 8 est annoncé pour le 05/07. ;) Et vous pouvez également découvrir l'anime qui se compose de deux saisons dont le coffret est paru chez nous. ^^ 

J'espère que vous aurez passé un bon moment avec cet article et je vous fixe rendez-vous à dimanche prochain. Faites de bonnes lectures !

vendredi 17 mars 2017

Mes petits avis livresques # 38: Geek Girl de Holly Smale.


  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.

Titre: Geek Girl.
Edition: Nathan
Résumé: Je m'appelle Harriet Manners et je déteste la mode. Sincèrement. Je préfère savoir que lors d'un éternument, tous les organes s'arrêtent, le coeur compris, qu'une cuillerée à café d'étoile à neutrons pèse des milliards de tonnes, ou que le merle bleu ne voit pas la couleur bleue. C'est sûrement pour ça que je n'ai pas beaucoup d'amis et qu'un "fan" a écrit GEEK au marqueur rouge sur mon sac. Alors que feriez-vous à ma place si une agence de mannequin vous repérait ? Et vous proposait de passer de geek à... chic ?


Mon avis: Autant dire qu'avec ce livre je sors clairement de mes habitudes livresques, mais il avait un petit quelque chose qui me rappelait un téléfilm que j'adorais étant ado, donc je me suis dis pourquoi pas ? Et ma foi ça a beau ne pas etre un livre hyper addictif ou une lecture coup de cœur, j'ai passée un agréable moment avec ce roman et ses personnages. 

C'est fluide, c'est léger, cela se lit très vite, c'est cocasse et en plus cela véhicule un joli message. Ma foi que demander de plus ? Harriet est un personnage attachant qui a grand mal avec les doutes liés a l'adolescente et la méchanceté trop facile des autres jeunes qui l'entourent, sous le simple prétexte qu'elle est différente. Le récit met en évidence des choses justes, choses que nous savons bien entendus dés le début mais qu'Harriet a besoin d'explorer et de comprendre par elle meme. La fin porte en lumière le fait que l'on se doit de rester soit, de s'accepter et de ne pas changer. Nous ne demandons pas aux autres de devenir comme nous alors pourquoi auraient ils le droit de le faire ? 

Les autres protagonistes de l'histoire sont sympathiques, touchants, et certains sont carrément déjantés. De vrais caricatures de l'univers a paillette qu'est la mode, ce qui donne tout son coté humoristique au récit. Si j'aurais aimée que certaines relations soient plus exploitées, j'ai beaucoup aimée celle de notre héroïne avec sa famille, notamment sa belle mère, ou encore celle qu'elle entretient avec Nick. J'ai eu beau avoir passée un chouette moment, je ne pense pas la lire la suite, non pas qu'elle m'apparaisse sans intérêt, c'est juste que cette fin était a mon sens a la fois parfaite et suffisante. Ce tome aurait gagné a faire 100 / 200 pages de plus pour approfondir certaines intrigues, ce qui sera sans doute fait dans les prochains, mais je ne trouve pas pertinent de faire s'étirer l'histoire sur plusieurs tomes. 

Nul doute que ce sera toujours aussi drôle, sympathique, et très intéressant de par le coté très intellectuel d'Harriet, mais j'ai peur que le message du livre et ce qui y'est développé ne se perde en route et ce serait vraiment un gros regret. Je préfère dont restée sur cette bonne impression. Ce n'est peut etre pas le livre le plus dinguissime qui soit mais c'était mignon et je sais que je vais m'en souvenir longtemps, car Harriet Manners n'est pas une jeune fille que l'on oubli aisément. Je pense que c'est une saga qui peut plaire au plus grand nombre, je la recommande donc sans modération, quelque soit votre age ou vos préférences littéraires. Une lecture sans prise de tete mais non moins agréable ! 

En bref: Geek Girl, c'est fluide, c'est léger, c'est drôle, c'est entraînant, c'est simplement adorable ! L'on y suit une héroïne a la fois touchante et attachante dans toutes ses péripéties et déboires. L'intrigue, bien que somme toute très simple, est plaisante et elle véhicule un chouette message dans sa finalité. Un chouette moment de lecture qui en plus s'offre le luxe de vous apprendre quantité de choses de par le coté très intellectuel d'Harriet. 

jeudi 16 mars 2017

Tag # 11: Le Tag des maisons d'éditions.



  • Aujourd'hui sur le blog un petit tag de ma création, qui portera sur les maisons d'éditions. 11 questions / 11 réponses, donc commençons sans plus attendre histoire que ça ne s'éternise pas trop. xD 


1) La maison d'édition dont vous possédez le plus de livres ? A ce jour, c'est Pocket Jeunesse qui trône en maître absolue sur mes étagères avec pas moins de 63 livres. 

2) Votre maison d'édition favorite ? Hum hum en voila une question délicate. Non par ce que il y'en a plusieurs que j'aime beaucoup... Je vais dont répondre par une sorte de Joker en choisissant celle qu'en plus d'adorer ne m'a ENCORE jamais déçue : Lumen. Des livres géniaux, des couvertures au top, et pas d'abandon de publication a déplorer pour l'heure ... 

3 ) Une maison d'édition qui a fermée ses portes et qui vous manque cruellement ? Sans l'ombre d'une hésitation, Darkiss. J'adorais cette maison d'édition, leur ligne éditoriale, les auteurs qu'ils publiaient, le choix de garder les couvertures VO, leur contact avec les fans ect Leur fermeture a été un gros gros regret et une grosse perte ! 

4) La maison d'édition ayant les plus belles couvertures ? Selon les sagas, selon les périodes ect, chaque maison d'édition a sue se démarquer par certaines de ses couvertures. Par exemple PKJ avec "Les chroniques Lunaires", Hachette avec "Deep Blue, la collection R avec "Phobos" ect. Mais celle dont chaque couverture est juste époustouflante et dont le travail éditorial intérieur est toujours juste au top, c'est Lumen. ( Humm, aurais je un faible pour cette maison d'édition ? :p ) 

5) La maison d'édition ayant les couvertures les plus hideuses ? Bon euh j'aime pas critiquée hein et en soit ça me gêne pas car je n'achète rien chez eux, mais avouons que chez Hugo et chez Harlequin ils font des choses, niveau graphique, qui piquent un peu les yeux. lol 

6) Une maison d'édition qui vous met en colère ? La question qui fâche. xD Quand une maison d'édition abandonne une saga, d'autant plus quand il ne manque plus qu'un seul tome, je suis du genre méchamment en colère contre eux. Dernièrement y'a eu Hachette avec la non publication de la suite de "Captive" ... Mais ce qui me met véritablement en rogne, c'est quand ils font l'autruche et ne disent rien. S'offrant meme l'impolitesse de ne pas répondre aux questions, histoire que nous continuions a acheter les tomes déjà disponibles !  Nous ne sommes que de pauvres tiroirs caisses après tout. Et la je vais citée Au Diable Vauvert ! è.é 

7) Qu'elle est la maison d'édition la plus proche de ses lecteurs selon vous ? Pour le coup je vais en citée trois, car elles le méritent bien. Pocket Jeunesse, Lumen et la collection R sont vraiment très investis auprès de leurs lecteurs je trouve. Ils sont présents sur les réseaux sociaux, organisent des événements, répondent aux questions ect ... Une mention spéciale pour PKJ qui met meme des tags et des tests en ligne, une tel partage avec les lecteurs je trouve juste ça génial et franchement niveau Marketing, mine de rien ça aide ! 

8) Qu'elle est la maison d'édition qui vous semble la moins chaleureuse ? Au Diable Vauvert a, a mon avis, la triste palme en ce domaine. Que ce soit sur les réseaux sociaux ou via les formulaires de leur site, ils ne répondent pas aux questions. Que ce soit sur une parution, sur un de leurs livres ect donc marketing mais aussi politesse et cordialité, je mettrais zéro. ( Oui, je suis dure mais les réseaux sociaux c'est pas juste pour faire sa pub hein ! ) 

9) Une maison d'édition étrangère qui fait partie de vos chouchoutes ? Ada, une maison d'édition Canadienne franchement au top. Un catalogue bien fourni avec des auteurs géniaux, le tout traduit en Français et avec des couvertures VO, un must. Bon coté frais de port c'est un peu la ruine, mais en faisant une grosse commande avec le taux de change ext on s'en tire pour le prix des livres VF. :) Puis depuis quelques mois certains de leurs titres récents, pas tous malheureusement, sont disponible sur Amazon France, n'hésitez donc pas a en profiter. ;) 

10) Une maison d'édition que vous avez découvert récemment et qui semble pleine de potentiel ? MxM Bookmark. Je ne connaissais pas du tout avant le mois dernier et franchement c'est une bonne découverte, les derniers titres qu'ils ont publiés annoncent de bonnes saga, les couvertures sont très belles, ils ont l'air très ouverts. Je vais les surveiller de prés. :) 

11) Une maison d'édition que vous aimez beaucoup mais dont vous ne possédez pourtant aucun livre ? Les éditions du Chat Noir. Ils ont des couvertures juste somptueuses a chaque fois et en plus ils publient des ouvrages graphiques. J'avoue que le prix est un peu un frein, car il faut etre honnête ils sont pas donnés, mais je franchirais prochainement le cap en m'offrant le tome 1 de la saga de Selina Fenech et quelques graphiques. Il était temps après tant d'années a lorgner leurs titres sans jamais en acquérir aucun .. Mieux vaut tard que jamais. xD  

  • Voila, voila c'est tout pour ce Tag. J'espère qu'il vous a plu, si l'envie vous en prend n'hésitez pas a le reprendre sur votre blog, chaîne Booktube, ou simplement en commentaires, je serais ravie de découvrir vos réponses. ( Pas de soucis pour le partage des liens de vos articles ect ;) ) En attendant moi je vous dis a très vite sur LuminaDark: Entre ombres et lumières pour de nouvelles aventures livresques. ;) 


mercredi 15 mars 2017

Mes petits avis livresques # 37: La trilogie " Miss Peregrine et les enfants particuliers " de Ransom Riggs.

 
  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.

Titre de la saga: Miss Peregrine et les enfants particuliers. 
Edition: Bayard.
Résumé: Jacob Portman écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants «particuliers». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des «Monstres».Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat, il n’a plus aucun doute: les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

Mon avis: Cette saga est la preuve que parfois d'une déception peut naître une belle découverte et qu'il y'a des livres avec lesquels il faut savoir persévérer. En effet au contraire de bons nombres d'autres lecteurs le tome 1 ne m'a pas été un coup de cœur, bien au contraire. J'avais placée la barre très haute et la chute n'en a été que plus vertigineuse. L'univers était certes a la fois original et attractif, mais pour moi il ne faisait pas tout. Pour ne rien vous cacher, je me suis grandement ennuyée dans ce tome très introductif. Il n'y'a que sur, disons, le dernier quart du récit ou j'ai enfin trouvée ce que je cherchais dans cette histoire. 

C'était tardif mais suffisant pour me donner envie de laisser une chance a la suite, ça et la grande affection que porte ma meilleure amie a cette saga. xD Il m'a quand meme fallut un an pour me décider a le lire ce tome 2 et contre toute attente, je l'ai tout simplement adorée. Oublier les longueurs du tome 1, les défauts qui m'avaient fait craindre l'abandon. L'univers se développe, nous offrant une richesse époustouflante, une mythologie passionnante et une intrigue débordante d'action et de rebondissements. Si vous êtes dont comme moi que le tome 1 vous a grandement déçu ou laissé dubitatif, ne vous y arrêtez pas. Peut etre qu'a cause de tant d'avis dithyrambiques, nous avons placés la barre un tantinet trop haut, mais cette barre la saga l'atteint sans mal dans ses suites. Car si le tome 2 était meilleur, ce n'est rien en comparaison du dernier qui est tout simplement époustouflant et dinguissime. 

L'imagination débordante de l'auteur y est exploitée a son maximum tandis que sa plume percutante se fait tout simplement addictif de par toutes les incroyables péripéties qu'elle nous conte. Ce troisième tome est sans conteste mon préféré, s'offrant le luxe d'approfondir ds choses que je trouvais jusqu'alors trop en retrait. Quand a la mythologie et a la l'intrigue, elles arrivent a leurs paroxysmes et nous offrent quelque chose d'haletant, de prenant et d’efficacement réussi. J'ai eu beau l'avoir adorée, je ne vous dirais pas que ce dernier tome est sans défauts. Si la conclusion est épique, intense, et bien amenée, j'ai malheureusement été déçue par certains choix de notre héros. Un en particulier, qu'il avait deja fait en fin de tome 2 et qui m'avait prodigieusement agacé .. Et bah il remet ça le bougre. --.--' lol 

Malgré ce bémol ( Que j'ai du mal a digérer, on va pas se mentir hein. xD ), Jacob est un personnage, attachant, qui évolue énormément au fil de la saga. Il découvre ce qu'il peut etre, il se dépasse et on découvre en lui bien plus de courage que lui meme ne penser en avoir. Autour de lui une ribambelle de personnages, tous aussi étonnants qu'adorables, faisant de tout ce petit groupe un tout diversifié et divertissant. J'ai particulièrement appréciée Miss Peregrine et j'avoue avoir le regret de ne pas d'avantage avoir profiter de sa présence ! Cette dernière mériterait bien une saga a elle seule, d'ailleurs nul doute que l'univers propice a l'expansion, de par son coté a la fois novateur et ouvert, n'a pas fini de faire parler de lui et de nous surprendre. 

Un petit mot sur les objets livres, Bayard a fait un très beau travail pour nos éditions Françaises, Rabats, pages de changement de chapitre, ect, le tout est très soigné. Puis bien sur il y'a les photos qui rendent ces livres si "particuliers". Bien que n'y étant moi meme guère sensible, il faut avouer qu'elles donnent une ambiance a la fois glauque et tangible a l'histoire et l'aspect visuel du tout n'en est forcément que plus palpable. Pour citer un petit bémol au niveau du format, je trouve les chapitres un tantinet longs ( En vrai, ils le sont beaucoup. :p ) et question confort de lecture ce n'est dont pas hyper pratique. ( Tout du moins pas quand on est maman et que l'on se doit de s’arrêter régulièrement. --.--' ) 

En bref: Malgré des débuts difficiles, c'est finalement une trilogie que j'ai grandement appréciée. Elle m'aura surprise par sa mythologie tant novatrice que passionnante et m'aura tenue en haleine par ses nombreux rebondissements et son action allant crescendo. La richesse du récit vient aussi de ses personnages, originaux, attachants, divertissants et uniques, ils sont le cœur de l'histoire et ils la servent avec magnificence. Au service de cette histoire une plume fluide, agréable, percutante et maîtrisée. A tout les amoureux d'univers dinguissimes, d'aventures étonnantes, de personnages héroïques, c'est une saga que je recommande. A noter qu'elle est saupoudrer juste comme il le faut d'amitié, de trahison et d'amour ! Un mélange réussi et maîtrisé ou se croisent avec brio action, mystères, faits historiques, créatures monstrueuses et  pouvoirs en tout genre ! 


mardi 14 mars 2017

Moi et MES passions !



Coucou tout le monde. Je vous retrouve aujourd'hui pour un article un peu plus "blabla" que d'ordinaire. En effet j'ai décidée de vous parler de mes autres "passions", car oui j'adore les livres, la lecture, ma bibliothèque ect mais ils ne sont pas les seuls ayant mes faveurs .. Pour le grand malheur de mon emplois du temps et de mon compte en banque. lol 

Suivant de prés les livres, viennent les séries TV. Si la lecture a été la depuis que j'ai sue lire, les séries TV n'ont pas tarder a suivre avec pour commencer "Lois & Clark, les nouvelles aventures de Superman" ou en encore "Dr Quinn Femme médecin". Une minuscule poignée d'années plus tard débarquées d'autres séries toutes aussi chères a mon cœur : "Buffy", "Charmed", "Smallville", "Angel", "Rosswel", "Dark Angel", "Supernatural", "Lost" ... Ou pour des plus "récentes", "Once Upon  A Time", "Vampire Diaries", "Terra Nova", "The 100", "Supergirl" ... ect. Vous l'aurez compris, mon domaine de prédilection, le genre qui a mes faveurs, c'est plutôt le fantastique, surnaturel voir la dystopie et les supers héros .. Bon avouons que c'est assez ressemblant a mes préférences littéraires non ? xD 

Les Dramas asiatiques ! Bon pour le coup, il m'a fallut un moment avant de m'y mettre. Cela doit faire 7 ou 8 ans et c'est grâce / a cause de ma meilleure amie qui elle en est une très grande fan. Aujourd'hui, bien qu'en adorant une belle brochette, je ne me jette qu'avec parcimonie dedans. Préférant une fois de plus tout ce qui a trait au surnaturel et au fantastique. Que voulez vous on ne se refait pas ! :p Coté comédies, ou simplement contemporain, j'ai énormément de mal a passer le cap, ces dramas la ont tendances a etre un peu trop surjouer ou d'un humour auquel je ne goûte pas. J'ai un certain nombre de drama que j'adore, mais mes grands favoris sont "Empress Ki",  "Faith", "Fated To Love You", "Autumn Concerto" et "You Came From The Stars ". (Comment ça, ça en fait beaucoup .. J'ai fais une sélection restreinte. :D :p )

Le coloriage "pour adultes". Je découvert cette activité voila un peu plus de deux ans et je m'en suis fait une véritable passion. J'ai toujours eu un amour pour les illustrations, en collectionnant un sacré paquet dans mon ordinateur, alors pouvoir en mettre en couleurs, woo il a pas fallut me le dire deux fois. La encore vous retrouverez la lectrice en moi, en effet pas de livres fleuraux ou de mandalas sur mes étagères, mais des livres aux dessins d'univers Fantasy et Fantastique d'artistes tel que "Selina Fenech", "Jasmine Beckett Griphith", "Hannah Lynn" ou encore "Barbara Lanza" ect ( Oui, j'en ai une belle collection si vous voulez savoir et je n'en n'ai point honte. :p Puis bon il m'en faut jusqu'a la retraite alors ..  ) 

En a coté de ça j'adore aussi la cuisine, je passerais volontiers des heures a mes fourneaux pour concocter de bons petits plats, tant sucrés que salés. J'aime tout autant soignée ensuite mes plats et leurs présentations, le plaisir des papilles passent d'abord par celui des yeux. En un peu plus discret, faute de temps et de moyens, j'aime énormément la photographie également ... puis il y'a l'écriture aussi bien entendue. En définitive, bien trop de passion pour mon pauvre emplois du temps de maman. Il faut s'organiser, jongler, faire des choix et souhaiter régulièrement que le don d’ubiquité me soit bientôt octroyé. xD 

La lecture était, est, et reste ma passion numéro 1, elle a la priorité dans mon organisation et mon emploi du temps car je ne sais pas faire sans, mais j'essaie de profiter au mieux des autres selon ce que permettent mon temps et mes envies. Dans un monde idéal, je pourrais donnée a chacune d'elle autant de temps mais ça c'est pas demain la veille ... --.--' 

Voila, voila, j'en ai finie avec mes passions. Nul doutes qu'a l'avenir, j'aurais l'occasion de vous parler de chacune d'elle un peu plus en détails. En attendant n'hésitez pas a me dire en commentaires qu'elles sont vos passions a vous ? Y'a t'il plus que la lecture ? Comment vous organisez vous ? Qu'est ce qui a la priorité ? Ect. Moi je vous dis a très vite sur LuminaDark: Entre Ombres et Lumières pour de nouvelles aventures qu'elles soient livresques ou non. :) 

lundi 13 mars 2017

Mes petits avis livresques # 36: Sous d'autres étoiles de Amy A.Bartol.

  • Rappel: Dans la rubrique " Mes petits avis livresques ", vous trouverez les chroniques de mes livres lus récemment.

Titre: The Kricket Series, tome 1 " Sous d'autres étoiles ".
Edition: AmazonCrossing.
Résumé: De sa vie, Kricket n’a jamais prié sa bonne étoile, trop occupée qu’elle était à se cacher dans Chicago pour échapper au système de placement familial de la ville. À l’approche de son dix-huitième anniversaire, elle n’a qu’un seul désir : cesser de fuir et trouver enfin sa place dans le monde. Ce jour finit par arriver lorsqu’elle rencontre Trey Allairis, un jeune soldat étharien qui a pour mission de venir chercher l’orpheline sur Terre et la ramener sur sa planète d’origine. Quand le danger se rapproche, Trey doit protéger Kricket jusqu’à ce qu’elle ait appris à manier les pouvoirs qu’elle ne pouvait utiliser sur Terre. Kyon, qui revendique Kricket comme membre de son clan, connaît la puissance des dons surnaturels qu’elle possède, des dons qu’il compte bien utiliser à son avantage afin de s’imposer à la tête des factions qui cherchent à régner sur Éthar, et d’anéantir tous ses ennemis, à commencer par Trey Allairis lui-même. Kricket devra alors faire face au dilemme le plus déchirant de son existence : lutter pour sa survie ou se battre pour sauver son amour.

Mon avis: Je ne vais pas y'aller par quatre chemins, j'ai tout simplement adorée ce livre qui est un énorme coup de cœur. Pourtant les premiers chapitres ne l'y disposait pas. Il m'en a fallut deux, peut etre trois, pour entrer pleinement dans l'histoire, d'avantage encore pour réaliser combien j'allais aimée ce livre et encore un petit chouia de plus pour prendre la mesure de ce coup de cœur que je n'avais pas vue venir et qui maintenant s'impose en évidence. 

Les quelques premières scènes ne m’entraînaient pas plus que ça, il me manquer un petit quelque chose. De plus certains mots, peu agréables a l’œil, flirtaient un peu trop avec la narration a mon gout. Mais quand enfin l'action se révèle, que les tenants et les aboutissants se mettent en place et que les personnages se dévoilent, c'est juste magistrale ! A environ la moitié du récit, je me disais que si j'avais une critique a faire ce serait le manque de glossaire, l'auteure nous catapulte des termes, des créatures, du vocabulaire ect nous immergeant totalement dans ce nouvel univers sans vraiment nous l'expliquer. Mais a la vérité c'était probablement voulu et c'était un coup de maître, nous en sommes réduits au meme état que notre héroïne. Nous sommes perdues, nous y allons a tâtons, nous découvrons, nous sommes époustouflés puis quand vient le temps de prendre nos marques, la compréhension vient de paire et tout se fluidifie. A l'image de la plume de Amy A. Bartol.

Je ne sais pas pourquoi de base je ne l'ai pas appréciée, sans doute le vocabulaire un peu trop léger a mon gout qui s'évapore dés que nous quittons la terre d'ailleurs. Une fois ce stade dépassé, j'ai juste été souffler d'un bout a l'autre. Par la richesse de l'univers, par la force de sa mythologie, par la profondeur de ses personnages. Retournements de situations et actions s’enchaînent sans temps mort et malgré tout l'humour, la psychologie et les relations ne sont pas en reste. Le tout s’emboîte avec brio pour nous offrir une lecture addictive et une intrigue a la fois prenante, dinguissime et bien ficelée. Si j'ai totalement adorée le personnage de Kricket, une héroïne forte, indépendante, mais également faite de blessures et de sensibilité, les autres protagonistes ne sont clairement pas en reste. Ils sont absolument géniaux, meme ceux qui ne le devraient pas figurez vous. xD Amis, ennemis, chacun a un poids dans l'histoire, qu'il soit humoristique ou dramatique, et cela fait assurément mouche ! 

La romance, par ce que oui il y'en a une, est juste parfaite ! J'ai juste adorée ce duo, leurs scènes, leurs interactions, leurs alchimie mêlée de tension et de tendresse ! Un de ces couples épiques que je ne suis pas prête d'oublier. Un de ceux que l'on ne croise plus assez a mon gout ! Énorme coup de cœur pour ce tandem également. Oui, il y'a beaucoup de j'adore, j'aime, d'étoiles et de cœurs dans cette chronique mais croyez bien que c'est plus que mérité. Ce livre est une pépite qui offre un mélange percutant de plusieurs genres et de plusieurs émotions. Vous allez fondre pour la romance, vous allez etre bluffer par l'univers, vous allez vibrez pour chaque rebondissements et vous n'avez pas finie de vous retourner le cerveau sur les possibles choix ou alliances qui s'offrent a Cricket. Un condensé d'excellence et j'en redemande ! 

Mon seul bémol au final, si tenter qu'il en faille un, serait donc que j'en voulais bien plus, que ce livre aurait du faire une bonne centaine de page de plus et que je suis juste terriblement impatiente que AmazonCrossing publie la suite ! A tout les chanceux qui lisent en VO la trilogie est déjà disponibles dans son intégralité, alors un conseil jetez vous dessus sans plus attendre, vous ne serez absolument pas déçus. Si les premiers chapitres vous laissent quelque peu perplexes, voir dubitatifs, persévérez, laissez la flammèche s'embraser pour devenir un bûcher ardent qui n'aura nul mal a faire flamber votre cœur ! 

En bref: UN ÉNORME COUP DE CŒUR ! Un univers prenant, addictif, époustouflant et bien construit. Une intrigue pleine d'action et de rebondissements sans qu'elle n'étouffe le développement de ses personnages et des divers relations qui les lient. Dépaysement total, passion, combats, enjeux politiques, amitiés, voila tout ce que va vous offrir ce roman et plus encore, le tout habilement distillé par une plume fluide, entraînante et qui maîtrise son histoire d'une main de maître ! Un livre a se procurer, a lire et a ADORER de toute urgence ! 

dimanche 12 mars 2017

Du côté de Sohaly #7: Avis manga " Boruto - Naruto Next Generations " Tome 1 de Mikio Ikemoto, Ukyô Kodachi et Masashi Kishimoto.


  • Rappel: Dans la catégorie " Du côté de Sohaly ", vous retrouvez tous les avis livresques de la demoiselle. Le plus souvent ils seront plus accès sur des avis manga, mais parfois il s'agira d'avis roman. Aujourd'hui, elle vous donne son avis sur une nouveauté qui doit en séduire plus d'un. 

Titre : Boruto - Naruto Next Generations
Édition : Kana
Parution : en cours (1/?)
Résumé : UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE NINJAS DÉBARQUE À KONOHA ! Les grands affrontements dans le monde des ninjas appartiennent désormais au passé. Le village de Konoha est entré dans une ère de paix. Boruto, le fils du 7e Hokage, vit mal d'être dans l'ombre de son éminent paternel. Il ne se doute pas qu'une nouvelle menace plane sur eux... La légende de la nouvelle génération commence maintenant !



L'avis de Sohaly : Salut à tous ! Comme promis, aujourd'hui, on se retrouve pour mon avis sur le premier tome de "Boruto". Sachez que j'ai globalement beaucoup aimé ce tome mais je dois reconnaître qu'il y a une chose essentielle qui m'a fait tiquer.

Ce premier tome débute sur un court flashforward où nous découvrons un Boruto qui semble avoir fait pas mal de chemin face à un nouveau personnage dont les intentions sont assez claires. Si l'issue est sous notre nez, on se demande quand même comment nous avons pu en arriver là ! Je sais que tout le monde n'adhère pas à ce principe car il dévoile le devenir de personnages mais pour ma part, ça m'a surtout intriguée car nous avons une partie des effets mais qu'en est-il des causes ? Toutes les causes... Pourquoi ? Comment ? Il y a plusieurs routes qui peuvent mener à cette finalité et c'est surtout ce qui m'intéresse. Mais comme je vous l'ai dit, c'est l'histoire de quelques pages et nous retrouvons rapidement un Boruto d'une dizaine d'années. 

Si vous vous attendiez à une relation père-fils idéale, vous faites fausse route. Les deux ont un relation assez conflictuelle et le ressentiment de Boruto, à l'égard de Naruto totalement débordé par ses fonctions, est écrasant. Ce dernier peine réellement à mener à bien sa vie professionnelle en même temps que familiale et ça se ressent horriblement. Si dans un sens, ça peut se comprendre car être Hokage n'a jamais été de tout repos et qu'il n'a pas eu ses parents comme exemple, d'un autre côté, ça m'a un peu fâchée. Oui, la fonction semble particulièrement harassante mais il est presque totalement absent pour ses enfants et ce n'est pas forcément mieux. La scène de l'anniversaire m'a vraiment fait mal au cœur. On constate à quel point, c'est chaotique pour lui vu jusqu'où ça va mais pour moi, sa présence est requise sinon ça va mal tourner. Oui, Hinata est présente et le défend comme elle peut (car oui Boruto a encore la chance d'avoir ses parents que Naruto, à son âge, n'avait plus depuis bien longtemps) mais ça pèse lourd dès le départ. Il a deux enfants et il va falloir qu'il essaie de s'impliquer davantage... D'ailleurs, j'espère que l'on aura l'occasion de revoir la sœur de Boruto, Himawari qui m'avait fait une forte impression lors d'une scène bonus particulièrement drôle disponible dans un épisode spécial.

On a donc un Boruto qui ne compte absolument pas marcher sur les traces de son père et qui en vient à se tourner vers Sasuke pour mieux cerner les faiblesses de Naruto mais aussi pour évoluer. J'avoue avoir beaucoup aimé ce début de relation-là qui promet sûrement de très beaux moments à venir et qui hormis pour un certain point que je ne peux pas évoquer dégage une certaine franchise lorsque les deux se mettent à discuter. 


Même si Boruto n'est pas sans torts, j'avoue m'être beaucoup attachée à lui. Il va falloir faire un petit travail sur lui-même mais je pense qu'il peut y arriver car au fond, c'est juste un enfant qui veut que son père soit fier de lui et qu'il le lui montre, qu'il s'intéresse à lui. Il ne faudrait pas grand-chose pour que ça s'améliore un peu. 

Pour la fille de Sasuke et Sakura, j'ai été agréablement surprise. Je l'avais déjà beaucoup aimée dans le tome "Naruto Gaiden" et ça se confirme ici. Je l'avoue, je redoutais une attitude similaire à Sakura et jusqu'ici, il n'en n'est rien. Peut-être qu'avec le côté amoureux transi en moins, ça passe mieux, je ne sais pas mais je la trouve plus pétillante. Elle motive les troupes et a déjà une bonne dose de détermination sans que ça ne soit lourd. 

Quant à Mitsuki, c'est sans doute celui qui devrait le plus nous surprendre et se révéler très intéressant. Si ses origines ne laissent pas vraiment un grand doute, le fait d'avoir un chapitre bonus qui lui est totalement consacré en fin de tome est un large plus que j'ai littéralement adoré ! Certes, certaines caractéristiques ne trompaient personne mais ce chapitre contribue à nous apporter plusieurs informations et il me tarde d'en découvrir davantage sur l'étendue de son potentiel.

Comme tous les fans, j'ai également été ravie de recroiser plusieurs personnages de Naruto ainsi que certains de leurs enfants que je prendrai plaisir à suivre.

Sinon, je dois dire que je vois les nouveaux outils ninja d'un mauvais œil. Je veux bien reconnaître qu'avec l'arrivée de la technologie, les choses évoluent et changent (bonjour les écrans partout et les jeux vidéo :p ) mais sur le principe en lui-même, je le trouve risqué. Non seulement, ça va déjà amener une situation malheureuse suite à une erreur de jugement de Boruto mais en plus sachant ce qu'il est possible de faire sans avoir besoin de "ressources" (je sais, ça ne semble pas clair mais j'évite de vous spoiler), ça ne me dit rien qui vaille. Oui, entre de bonnes mains, c'est super mais quid des autres ? De l'accès aussi aisé à de telles techniques sans lever le petit doigt ? L'idée est intéressante mais les retombées me font peur parce qu'on le sait, les choses du genre, les gens qui ne doivent pas mettre la main dessus finissent toujours par le faire ! Je dis oui à l'évolution mais dans le cas présent avec réticence. :p

Au niveau des ennemis, je suis encore assez mitigée mais je pense que ça aurait pu être mieux fait et d'une façon un peu plus subtile. Cependant, ils méritent qu'on s'y intéresse.

Mais alors qu'est-ce que je reproche vraiment à ce premier tome ? 

Je pense que les personnes derrière le manga ont un peu oublié les nouveaux venus. Il est vrai que ce sont surtout les fans qui vont se jeter dessus en premier mais pas que et c'est là, le souci. L'histoire démarre sur les chapeaux de roue et je pense que ceux qui ne connaissent pas auront la nette impression de prendre le train en marche. 
Mais qui ne connait pas Naruto, me direz-vous ? Eh bien, les novices ou les plus jeunes, ça peut arriver et ces personnes vont avoir l'impression de tomber comme un cheveu dans la soupe. Je trouve que ce premier tome va beaucoup trop vite, introduit l'univers d'une façon assez maladroite pour ceux qui n'y connaissent rien et je ne parlerai même pas de l'examen des ninjas de classe moyenne dont les épreuves défilent sans qu'on ait le temps de dire "ouf". Et si vous ajoutez à ça de nombreux nouveaux personnages, bon courage pour ceux qui débutent. Tout cela est au format accéléré et c'est dommage de passer à côté d'une des bases.

Au niveau du coup de crayon, je n'ai pas eu de réels problèmes si ce n'est que parfois j'avais un peu de mal à reconnaître Sasuke, allez savoir pourquoi.

En conclusion : en dépit d'une mise en place de l'univers assez maladroite et beaucoup trop rapide pour les nouveaux lecteurs, Boruto est un très bon premier tome qui aura su me plaire grâce à ses personnages qui ne manquent ni d'intérêt ni de potentiel et par un certain renouveau dans son contexte au moyen de l'influence de la technologie, des relations entre nos héros passés et ceux d'aujourd'hui mais aussi par le biais d'un monde ninja à l'atmosphère bien différente. Mais qui sait ce qui nous attend dans les tomes à venir ? 

Si vous souhaitez découvrir le premier chapitre, je vous invite à vous rendre ici : https://reader.izneo.com/read/9782505067436?viewmode=double&startpage=1 

Sachez également, qu'un anime débutera en avril au Japon. ;)

Le second tome est annoncé pour le 06/07 et je me ferai une joie d'en faire la critique. ;) Portez-vous bien et à dimanche prochain. ;)